Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






En lien avec "Hologramme" du 7/6/09 "dedans" et "dehors" des choses


Il était une fois une princesse nommée Tangentielle qui souriait dans son berceau drapé d'un tissu uni vert.

Deux fées se chamaillaient en regardant l'enfant: L'une, la fée Relige (1), prétendait que le bébé était blanc et l'autre, la Fée Positiva (2) , soutenait qu'il était noir. Elles n'arrivaient pas à s'entendre sur des apparences contradictoires.
Une troisième fée nommée Efem (3) fit irruption, alertée par leurs cris. Pour faire cesser la dispute, d'une passe de baguette magique elle transforma la peau du bébé en damier noir et blanc. Puis, Efem se considérant en certaines circonstances comme un peu leur chef, elle chassa les deux autres fées d'un bon coup de maillet sur le crâne car leurs hurlements avaient fait pleurer l'enfant.

Tangentielle grandit et devint une belle jeune fille. On la maria au roi Radial, qui gouvernait le vaste pays de Quantum. Désormais ils ne firent plus qu'un et l'harmonie de leur entente rayonnait sur tout le royaume. Quantum était composé non seulement de terres et de mers à perte de vue, mais s'étendait aussi à la voûte de ciel qui planait au-dessus des terres et des mers ; ce qui est normal et légitime puisque terre et ciel se rejoignent à l'horizon.

Radial et Tangentielle gouvernaient avec sagesse, garantissant ainsi le succès final de leurs décisions.
Bien entendu, ils furent très heureux, vécurent d'innombrables années au cours desquelles ils eurent beaucoup, beaucoup, beaucoup d'enfants qui, un jour, se marièrent à leur tour. Dans les corbeilles de mariage, les promises apportaient leurs pays d'origine en dot. C'est ainsi que Quantum devint de plus en plus grand, de plus en plus prospère, de plus en plus beau.

Un soir, alors que les souverains Radial et Tangentielle contemplaient le firmament, main dans la main, siamoisés par leur affection mutuelle, leurs yeux furent aimantés par un point lumineux dans le ciel. Or, un Mage leur avait déjà parlé de ce Point Omega, facilement identifiable car il exerçait une attraction spéciale sur tous les regards. Le Point grossit à vue d'œil et devint le centre du cosmos, puis il envahit le cosmos lui-même.

D'Oméga, un rayon lumineux et fulgurant traça un chemin dans l'espace et, comme un lacet, s'enroula plusieurs fois autour du couple royal. En un éclaire de temps, Radial et Tangentielle furent transportés à travers les galaxies et ils s'approchèrent d'Omega à vitesse vertigineuse ; vitesse telle qu'on eut dit que temps et espace tendaient à s'annuler…
Or ce point Omega, vu de près, se révéla être une Porte de Lumière et sur son fronton deux signes étaient gravés : Alpha et Omega. Les deux souverains franchirent le seuil.

Ils regardèrent en bas et virent qu'ils étaient toujours au royaume de Quantum mais, ici et maintenant, hic et nunc dans la partie du ciel suspendue perpendiculairement au-dessus de leur ancien palais.

Ils adressèrent à leurs enfants un message comme quoi tout allait bien pour eux, qu'ils les rappelleraient ultérieurement, la Vie allait son train, ils avaient fort à faire et beaucoup de monde à rencontrer.

(1) Fée Relige = diminutif de "religion"
(2) Fée Positiva : prénom tiré du mot "positivisme"
(3) Fée Efem : prénom tiré du sigle F.M., Franc-Maçonnerieb[

Samedi 11 Avril 2009 14:35