Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Henri GUYOT
Bonjour à tous.
Les circonstances aidant, j’ai pensé que je pouvais vous envoyer mes bons vœux avec un petit texte rédigé à part de mes dissertations sur les cessions de Brignais, puisqu’après tout nous aussi nous nous défendons avec notre plume.
Bonne année heureuse et féconde.


Je suis Charlie

Je suis Charlie ! Oh oui ! combien de fois ?

-Combien de fois me le suis je répété quand j'avais soif de liberté ?

-Combien de fois ai-je confié à mon stylo le courage de dire ce que ma voix embrouillée de verve ou d'émotion n'arrivait pas à prononcer ?

-Combien de fois faut-il accepter l'humilité et l'auto dérision pour rédiger une confession sur une page blanche ?

-Combien de fois faudra t-il le répéter pour que chacun apprenne à oser dire, à oser se libérer, à ne plus avoir peur ?

-Combien de fois pour que chacun sente bien qu'on ne découvre pas sa propre force et sa propre liberté dans une politique voire dans une religion dictée. Les ordres dictés ne sont pas autre chose qu'une charpente de remplacement prêtée pour construire une personnalité qui ne sait pas se trouver. Osons, soyons profondément nous même sans crainte.

-Seuls à défendre la vérité nous sommes apparemment provocateurs.

-Combien faut-il de martyrs de la vérité pour s’apercevoir que leur foule peut pourtant remplir les cœurs et les places publiques ?

-Combien de fois faudra t-il répéter que la modernité de l'esprit est dans la marche en avant, toujours plus haute, toujours plus confiante et tolérante, capable de ce seul fait de réduire les oppositions entre les intégrismes religieux, politiques, intergénérationnels servant habituellement d'ossature à des individus immatures et incultes ?


 

Samedi 10 Janvier 2015 13:54