Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie
JP Frésafond signale un article de Francis Bardot sur "L'Esprit de la Matière" selon Teilhard de Chardin
Dans son n° 107 de janvier 2010, la revue « Actualité » de la Grande Loge Nationale de France publie un article extrêmement bien documenté sur Teilhard de Chardin, « L’esprit de la matière ». Ce sujet,écrit par Francis Bardot, est couronné par un extrait de ce que j’appelle « Ode à la matière », tome 13, Editions du Seuil, « Le Cœur de la Matière » dont j’avais, moi aussi, utilisé un extrait en ex-libris de mon tome 2, Manuel d’étude, sur l’Activation de l’Energie.
 

La partie choisie par F. Bardot est moins sulfureuse que celle que j’avais choisie ; comme quoi Teilhard pouvait en une seule page présenter de lui une face canonisable et une face hérétique.

Dans la bibliographie de référence je lis : « Le livre de J.P. Frésafond, « Le Phénomène Humain selon Teilhard de Chardin » sous titré contraction de texte et commentaires est une bonne manière d’aborder le difficile texte fondateur de la pensée de Teilhard. Intelligent, mais parfois gâté par un anticléricalisme viscéral ».

« Intelligent et anticléricalisme viscéral » … je préfère cela à l’inverse. Il reste à préciser ce qu’est l’anticléricalisme. A mon avis, l’anticléricalisme ne s’oppose pas à la croyance en Dieu, mais aux appareils politiques des religions, toutes sans exception, lorsqu’elles exercent un pouvoir discriminatoire dans des domaines qui n’ont rien à voir avec la spiritualité. L’oecuménisme sera encore pour longtemps une utopie. Les religions sont nécessaires pour la paix sociale, l’espérance des peuples et leur initiation à la spiritualité, mais elles doivent cultiver ce qui rapproche, non pas ce qui sépare.
 

Mardi 2 Février 2010 09:49