Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Jean-Pierre Frésafond / Rendons à Teilhard ce qui appartient à Teilhard
Teilhard de Chardin avait déjà en tête la physique moderne ; ne l’oublions pas et lisons le texte ci-après extrait de « Science et Christ » tome 9 p 229.

« Philosophiquement, nous vivons toujours sur un ancien corps de pensée, commandé par les notions d’immobilité et de substance. Or ces deux notions maîtresses, obscurément fondées et moulées sur des évidences sensorielles qu’on pouvait croire « pérennes » et inattaquables, ne sont elles pas ébranlées par une physique qui est en train de supprimer victorieusement, pour la raison, toute distinction réelle entre étendue et mouvement, entre corpuscules et ondulations , entre matière et lumière, entre espace et temps ? »…

9 août 1945 à Pekin

Mardi 28 Juillet 2015 16:30