Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie
Jean-Pierre Frésafond / éditorial mars 2014 concernant l'étude du MILIEU DIVIN
Jean-Pierre Frésafond, président de l'association lyonnaise / Editorial mars 2014

Chers Amis Lecteurs,
Nous venons d’achever l’étude des quatre livres parmi les plus importants de Teilhard :
LE PHENOMENE HUMAIN, L’ACTIVATION DE L’ENERGIE, L’AVENIR DE L’HOMME et COMMENT JE CROIS.
Ainsi, pendant sept ans, nous avons surtout travaillé sur les thèmes scientifico philosophiques et théologiques de Teilhard.

Dès le prochain mois d’avril nous allons entreprendre l’étude du livre qui a préparé les quatre ouvrages que je viens de nommer : LE MILIEU DIVIN , tome 4, est disponible en collection économique chez « Point Sagesse » , Edition du SEUIL, pour moins de 7 €.
Le tome 4 a été écrit entre 1929 et 1934 et, par ce livre, nous allons pénétrer dans l’univers théologique et mystique de Teilhard.
Contrairement aux dates d’écriture, il vaut mieux lire LE MILIEU DIVIN après les autres car il est une conclusion et « exprime fidèlement sa vie intérieure » écrivait-il à un ami.
Vous trouverez ci-dessous deux avertissements écrits par la légataire universelle de son œuvre, Jeanne Mortier. Sans elle l’œuvre de Teilhard seraient tombées dans l’oubli des archives.
Dans les quatre précédents livres l’analyse du contenu exigeait un certain esprit logique ; pour LE MILIEU DIVIN il va falloir inventer une autre méthode, plus proche encore de l’intuition que de la logique et je pense qu’il n’y aura pas deux ressentis similaires dans notre groupe. Nous ferons en sorte que nos réflexions touchent davantage le cœur que l’intellect.

AVERTISSEMENTS

"-Pour être comprises, dans leur fond et dans leur forme, les pages qui suivent supposent que le lecteur ne se méprendra pas sur l’esprit dans lequel elles ont été écrites.
Ce livre ne s’adresse pas précisément aux chrétiens qui, solidement installés dans leur foi, n’ont rien à apprendre de ce qu’il contient. Il est écrit pour les mouvants du dedans et du dehors, c'est-à-dire ceux qui, au lieu de se donner pleinement à l’Eglise, la côtoient ou s’en éloignent, par espoir de la dépasser.
A la suite des changements qui, depuis des siècles, ont modifié, avec nos représentations expérimentales du monde, la valeur morale de beaucoup de ses éléments, « l’idéal religieux humain » tend à accentuer des tendances, et à s’exprimer en locutions, qui semblent, à première vue, ne plus coïncider avec « l’idéal religieux chrétien. »
De là, chez ceux qui, par formation ou par instinct, entendent surtout les voix de la terre, une certaine crainte de se fausser ou de se diminuer en restant sur la ligne de l’Evangile." (Teilhard de Chardin)


-« Le MILIEU DIVIN c’est exactement moi-même » écrivait à un ami le R.P. Teilhard de Chardin en 1934. Il affirmait par là que cette œuvre exprimait, aussi fidèlement que possible, sa vie intime.
Nous publierons donc LE MILIEU DIVIN comme un voyage intérieur qui, entre notre 3 : LA VISION DU PASSE et celui que nous préparons : L’AVENIR DE L’HOMME , au cœur même de l’œuvre révèlera les sources cachées de la vision de l’auteur, la synthèse vécue d’où a jailli la synthèse exprimée.
Nous remercions spécialement, parmi les membres du Comité, ceux qui, ne partageant pas la croyance du Père Theilhard, ont bien voulu conserver leur patronage à ce témoignage religieux d’une vie qu’ils ont estimée et aimée dans sa totalité.
En maintenant cette publication sur le terrain expérimental, donc, au sens large, scientifique, -comme un document qui expose une vision du monde reliant le phénomène spirituel ou phénomène cosmique par la médiation de l’organisme humain- nous pensons être fidèle aux intentions de l’auteur et lui permettre, ainsi qu’il aimait à le faire durant sa vie, de communiquer l’ensemble de son expérience à des interlocuteurs de toutes attitudes. (Jeanne Mortier)

Mercredi 26 Mars 2014 18:25