Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Chers Amis,
Suite à notre Assemblée Générale du 27 janvier 2012, je vous remercie d’avoir accepté d’entreprendre l’étude du tome 10
« COMMENT JE CROIS » . Il est disponible en librairie en version économique « POINT SAGESSE » à 14 €, et en version de luxe à 35 €. Voici quelques arguments justifiant ce choix :
-Les tomes 1, 3 et 7 que nous avons étudiés au cours des quatre années passées représentent la base scientifique et philosophique de Teilhard. Nous n’étudierons pas les tomes 2,3,4,6,8,9,11,13 car ils sont des reprises partielles ou totales des trois ouvrages sur lesquels nous avons réfléchi.

-En revanche, dans le tome 10 « COMMENT JE CROIS » Teilhard traite de théologie par rapport aux thèses sur lesquelles il veut s’expliquer et quand nous aurons terminé ce travail, c’est à dire dans environ deux ans, nous pourrons aborder les huit ouvrages cités plus haut parmi lesquels « ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE », « L’ETERNEL FEMININ », etc … ainsi que certaines exégèses de la pensée de Teilhard.

-Dans ce tome 10, deux ou trois chapitres sont vraisemblablement des réponses de Teilhard aux controverses le concernant. C’est de la haute théologie, incompréhensible aux profanes de cette discipline et je les mets provisoirement de côté.
Quant au neuf dixième des chapitres de cette œuvre, ils sont à la portée de notre capacité d’étude et nous en dégagerons des réflexions individuelles qui seront élaborées éventuellement sur deux mois s’il le faut :
-Le premier mois nous échangerons sur nos ébauches,
-Le second mois nous achèverons ces travaux.

Comme l’a suggéré notre amie, Christiane Latraiche, nous aurons recours à un théologien pour nous éclairer sur certains points du tome 10 et, en réponse à cette suggestion, j’ai obtenu l’assistance du Père Thierry Magnin, Recteur de la Faculté Catholique de Lyon, qui assistera et participera tous les six mois à une réunion. Ces dates seront fixées courant février, voici comment nous procéderons pour les questions :
-Un mois à l’avance, nous soumettrons à Thierry Magnin une dizaine de questions afin qu’il puisse en préparer la réponse.
-En ce qui concerne les chapitres que nous étudierons (et c’est valable pour tout le livre) l’écriture est très accessible et bien résumée ; je m’abstiendrai donc de faire des contractions de texte. En revanche, pour que nos lecteurs soient au courant de ce que nous étudions, je présenterai notre sujet mensuel d’étude, avec « le résumé des idées fortes du chapitre considéré », soit une ligne par idée. La page du chapitre sera indiquée en se référant à la version économique.


TOME 10, CHAPITRE 3 « NOTE SUR LE MODE D’ACTION DIVINE SUR L’UNIVERS »

Ce chapitre 3 est un texte inédit écrit en janvier 1920. A mon avis il ne fait pas appel à des connaissances doctrinales mais à nos profondes réflexions intimes.

Page 35 Une causalité dominante sert l’influence divine
Page 36 Comment Dieu nous est-il connaissable ?
Page 36 L’énergie divine a figure d’immanence exerçant une influence sur le hasard
Page 37 L’influence divine ressemble à une âme du monde
Page 37 L’influence divine agit sur le TOUT et sur chaque élément individuellement vivifié, jusqu’à ce que se produise un dialogue entre la CAUSE PREMIERE et l’ELEMENT INDIVIDUALISé
Page 38 L’Elément est habité par la Cause Première
Page 38 Dieu fait que les choses se fassent… La Cause Première est un mystère inatteignable
Page 39 Réflexion sur les miracles
Page 40 Pour comprendre la Cause Première il faut développer une certaine sensibilité de l’âme
Page 41 Trois Questions :
-Avec leur seule logique les humains sont-ils aptes à l’existence consciente ? Autrement dit, L’animalité et la rationalité sont-elles compatibles ?
-L’univers tient-il par la seule intelligibilité de ses éléments ?
-Dieu peut-Il faire surgir l’univers ex nihilo ?

Page 41 Réponses globales aux trois questions précédentes
-S’en tenir à ces trois questions serait amoindrissant.
Page 42 Le Créateur n’a pas le champ aussi libre que nous le supposons, Il a devant Lui d’énormes difficultés à surmonter et des risques aussi grands à éviter.
Page 42 Les éléments de l’univers ne peuvent être que coextensifs à l’ensemble, seul le Créateur a une puissance absolue. Tout ce qui n’est pas Dieu est multitude.
Page 42 Pour faire une âme Dieu n’a qu’une solution : créer le monde.
Page 43 La création est un tout indivisible comprenant l’humanité, la terre, l’univers, et un Christ Universel.
Page 43 Si l’œuvre du Créateur passe obligatoirement par le « multiple inorganisé » l’existence du mal est un fait inévitable. La lutte du Créateur pour le bien contre le mal est dans l’ordre normal des choses, sachant que le bien est l’univers conscient et le mal l’univers inconscient.
Page 44 Au regard de Dieu, il faut que l’humanité soit précieuse pour qu’Il veuille la délivrer du mal.
Page 44 Par quel miracle Dieu gouverne-t-Il les choses ; ne serait-ce pas les choses qui gouvernent le Créateur ?
Page 45 Le Créateur serait-Il impuissant face au déterminisme ?
Page 45 Que l’homme vive loin de Dieu et l’univers devient hostile ; mais que l’homme croit en Dieu aussitôt les éléments s’organisent en un TOUT bienveillant à son égard.



Mardi 31 Janvier 2012 18:00