Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

"Comment je Crois" chapitre 11, Editions du Seuil


Dans ce chapitre, sont regroupés les fondamentaux qui font l'essence originale et unique du christianisme. Certains jugeront ces pensées dogmatiques et stériles, ou bien livresques et vues fantasmatiques déconnectées de toute réalité.
Il est vrai que parler de l'Insondable, Dieu, que nul n'a vu, du Christ fils de Dieu, celui qui s'est fait homme parmi les hommes, de l'Esprit, moteur source de Vie, n'est pas simple. Dire en quelques mots l’attrait dans toute une existence paraît certainement bien risqué.
Je le cite :
« L'univers chrétien consiste en l'unification de personnes élémentaires dans une Personnalité suprême (celle de Dieu) ; énergie, attraction de personne à personne c'est-à-dire de l' amour ; l' amour de Dieu pour le Monde et l' amour des éléments du monde entre eux et pour Dieu ».

Quelle idée étonnante déconcertante, presque déplacée ; Moi,homme de la terre, les deux pieds dans la glaise je serais aussi du ciel ?
Et de plus relié, à la mesure de mon vouloir, à la Transcendance, et de Personne à Personne...Il attend intensément ...
Si cela est vrai, quelle chance, quel cadeau !
Et pourquoi cela ne serait-il pas ? On dit que aucun de ceux qui ont misé sur Lui n'ont été déçus.
Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur
Seigneur écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
Au cri de ma prière ! (Les Psaumes, Psaume 130)


Il faut et il suffit de vouloir, plonger dans l'inconnu, s'abandonner.

Et la Grâce, cet état, de « sur-création physique » (mots de Teilhard), est donnée à celui et à celle qui fait le choix de la spiritualité, de l' union de l' âme avec la Vie. La porte s'est toujours ouverte à celui qui a frappé pour qu'on lui ouvre, les anciens l'ont vu et déjà en furent émerveillés.

Une autre idée vérité dans l'univers chrétien est l' infaillibilité de l'Eglise.
Plutôt que de voir là une quelconque prétention d'un groupement humain sur les autres, le père rappelle que « le groupe chrétien contient en lui-même, les ressources qui lui permettent, à travers d'innombrables tâtonnements, de trouver les potentialités obscures, sur son chemin jusqu'à maturité et achèvement ».. En d'autres termes il est rappelé que l'Eglise représente « un phylum » suprêmement vivant. Chaque personne dans sa relation privilégiée avec l’Éternel Présent, est source vive ; L'homme chrétien est aussi en connexion avec ses frères, c'est la communion des saints ; parmi les embuches, les découvertes, les réponses qui se font jour, l' Église brille de sa vivacité créatrice, est en marche vers la Lumière ; conciles, papes,... sont l' expression de la justesse et de la richesse de l'Esprit dans cette Église.

Il y a certainement risque d'être dogmatique et ennuyeux sur les autres vues essentielles que sont : la Trinité, la Divinité du Christ historique, la Révélation, les miracles, le péché originel et la Rédemption, l' enfer, l'Eucharistie ...Toutes ces notions font partie du Christianisme . Ce sont richesses, attraits, cohérences profondes et là encore le père les a réécrites pour nous les rendre lisibles et attirantes.

La conclusion sera simplement un acte de Foi.



Samedi 20 Avril 2013 14:47