Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

Le Milieu Divin, Editions du Seuil


Jean-Pierre GIROUD / Les valeurs individuelles du Milieu Divin /La communion des Saints et la Charité
PT situe chaque homme comme un univers, il est un centre d'activité. Chaque personne est indépendante, originale, unique; ainsi, chaque action, mouvement, pensée, résonne, est comprise et se décline de manière différente. A sa manière, à son allure, chacun travaille à son "achèvement". Les individualités ont chacunes leurs valeurs propres. Elles-même déjà sont un milieu divin dit-il; les effors de chaque être enrichissent et font grandir le monde. Les milieux divins personnels construisent et sont ensemble Milieu Divin; PT se fait plus pressant:

Page 180: "Avant de s'occuper des autres, le fidèle doit assurer sa sanctification personnelle, ...nous avons chacun le Monde entier à diviniser". Je dois parfaire mon identité, mon unité, pour mieux aider les autres; on ne peut donner que ce que l'on a reçu, que ce que l'on a.(*)
L'intensification du Milieu Divin par la charité:
L'Amour ou la Charité, sont regard, liaison, aide, chaleur entre les foyers individuels; il nous est dit, impossible d'aimer le Christ sans aimer les autres; la relation avec Dieu n'a de sens, que si existe mon regard vers l'autre; de même que je suis avec les autres, que je viens des autres, je ne peux pas faire l'impasse de ne pas vouloir leur appartenir, être avec eux...;
Et aussi, impossible pour moi chrétien, d'aimer les autres sans aimer le Christ, celui qui, homme et Dieu, s'est donné jusqu'à mourir, et a montré le chemin de la Vie. Et il affine sa pensée,

Page 184: "Le seul sujet définitivement capable de la Transfiguration mystique est le groupe entier des hommes ne formant plus qu'un corps et qu'une âme dans la charité". Alors est expliqué un peu plus loin que aimer doit devenir plus vrai, et cela se présente plus compliqué, et il explique qu'il est difficile d'aimer celui qui ne veut pas se sentir concerner par ce sens donné à la vie, ou celui qui, occupé à engranger des profits sur le dos de ceux qui ne peuvent ou ne savent se défendre, est hermétique au don de soi... Oui, pas évident de quand même les aimer! et il fait cette prière:

Page 185: "Donnez-moi, mon Dieu de vous appercevoir, même et surtout, au plus intime, au plus parfait, au plus lointain de l'âme de mes frères", et explique que cette attitude n'est pas contre nature, mais que des horizons nouveaux apparaissent si nous osons faire tomber les cloisons de nos égoïsmes.

Déjà au premier siècle de notre ère, Paul exhortait ses frères et dans la 1ère lettre (Ch XIII,v3-8) aux fidèles de Corinthe, il disait:
"Que je distribue tous mes biens, que je fasse ceci ou cela..., si je n'ai pas d'amour je ne suis rien. L'amour patiente, l'amour est accueillant, il n'est pas jaloux, pas vantard, pas gonflé d'orgueil, pas malfaisant. Il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, ne pense pas mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit dans la vérité. Il supporte tout, il adhère à tout, il espère tout, endure tout. L'amour ne périt jamais".

Samedi 25 Octobre 2014 12:41