Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

VOIR ANNONCE DU 10/6/09



Dans ce chapitre, une démarche explicative est faite sur la fonction Vie

En effet la Matière évolue dans le Cosmos C’est aussi une évidence que l’homme évolue sociologiquement et psychiquement (mais nous y reviendrons plus loin)

Le Père veut voir l’évolution de l’humanité comme une force qui s’enroule et se centre ;ce constat qu’il fait, est la vision logique observée à tous les stades de l’évolution de la Vie ; organisations constantes, croissances obligées, tensions, états nouveaux, etc. ; La Vie de par sa propre loi est mouvement et changement.

Un état suit un autre état, plus riche que le précédent, de toute façon différent et rempli de possibles devenirs ; enroulements, compressions, actions qui me dépassent mais dont je suis moi aussi un des acteurs, et seulement acteur, et cette marche je ne peux l’arrêter (et que dire du dérisoire de celui et de ceux …qui voulaient être des dieux)

Donc au lieu de la dispersion, qui serait contre nature, il y a arrangement, tension, évolution, centration nous dit-il.




Conditions psychologiques de l’unification humaine


Si nous ne nous en n’étions pas suffisamment aperçus, le Père Teilhard nous fait pleinement prendre conscience de la marche constante de l’humanité vers plus de complexité et d’intériorisation.
Il nous fait à ce sujet trois remarques :
a) Nous devons être réellement partie prenante du mouvement planétaire, construire et évoluer dans celui-ci ; et quel exemple il nous donne dans sa « Messe sur le Monde »
:
« -Puisqu’une fois encore, Seigneur, dans les steppes d’Asie, je n’ai ni pain, ni vin, ni autel, je m’élèverai par-dessus les symboles jusqu’à la pure majesté du Réel, et je vous offrirai, moi votre prêtre, sur l’autel de la Terre entière, le travail et la peine du monde »

b) La deuxième remarque est que le mouvement est irrésistible c’est-à-dire existe est permanent dans sa matière et dans son mentale ; nous sommes engagés.

c) En fin, au réflexe compréhensible du repli sur soi face aux autres, aux différences, doit exister le désir, l’engagement vers le rapprochement et l’unification de l’humanité.

Mais, quelles raisons donneront à l’homme le goût de l’unification ? Quelles raisons donneront envi à l’humanité d’aller vers son achèvement centrique ?

D’abord la Vie doit sentir que le futur est ouvert, que tous les possibles peuvent être tentés. L’homme découvre s’il veut y prêter attention, que des avenirs nouveaux se font jour ; les verts pâturages dont il avait rêvé sont là, il suffit simplement de vouloir oser !

Pour que cette super humanisation se fasse, des « sens » en nous doivent s’affûter, nous est-il dit ; spécifications que nous avons en nous et qui demandent qu’à être plus exploitées.

Maintenant je me pose la question : N’est-il pas étrange que le père Teilhard ne parle pas plus explicitement de Dieu ?
A sa constante volonté de ne heurter personne, me semble-t-il, il me livre cependant le message qui convient. Il me parle du Tout.Essence pressentie depuis le font des âges, identité inscrite dans la mémoire personnelle et collective…

Sens Cosmique, sens de l’Humanité est-il encore dit.

Il est fait état de l’Est et de l’Ouest car tel était le monde quand il écrivait ce texte
A ce passé changé, d’autres nous occupent. Du chemin a été parcouru, mais il en reste à faire.
Avenir captivant car nous avons de nouveaux atouts ; l’ignorance peu à peu recule ;
Pour ne citer qu’un exemple, les nouvelles technologies mettent au grand jour des actions qui, avant, existaient sans crainte de la justice et de la vérité. Des nouveaux schémas se crées qui changent, modifient nos espaces…La psychologie permet de se mieux connaître, de mieux appréhender les autres ; la complexité de l’homme s’apprend ; les manques peuvent être compris, complétés, les frustrations analysées, etc.La vraie nature de l’Etre Humain s’exprime, quantum du Tout, vérité de la Vérité,

Le père Teilhard dit pour finir : « …vision brûlante d’un Univers, ouvert au delà de l’avenir, sur un Centre divin.

.






Dimanche 28 Juin 2009 16:49