Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Dans ce texte, deux idées fortes m'interpellent :
(A) La vie est insaisissable
(B) L'énergie de choix

(A) Si LA VIE EST INSAISISSABLE, elle est forcément difficilement explicable. En effet aucune définition scientifique, philosophique, religieuse, biologique, poétique, symbolique, ne donne satisfaction à l'esprit humain.

Jusqu'à ces derniers temps les scientifiques pensaient que la vie était une sorte de miracle due et née de la juxtaposition d'un ensemble de coïncidences, toutes plus extraordinaires les unes que les autres. La vie était donc unique sur notre terre (J. Monod, Hapard .....). Cependant, grâce aux détections faites dans l'univers par la radioastronomie, les sondes spatiales, les téléscopes géants, les scientifiques ont dû réviser leur position car ils ont trouvé un foisonnement moléculaire dans l'espace. Ce foisonnement n'était pas attendu, il était tout à fait improbable.

Il faut bien en convenir que depuis le big bang les particules élémentaires par le jeu des alliances ont donné naissance à des protons, des atomes, des molécules, des cellules, des assemblages de cellules, du végétal, de l'animal, des êtres humains à la conscience réfléchie et, dans les êtres vivants, de trouver des organismes qui ont appris à communiquer les uns avec les autres pour donner la vie et les faire vivre de "cette vie insaisissable".

Il y a bien évolution et création de la vie à partir de la matière et, ceci, dans un sens de direction ascensionnel de complexification.

L'Homme, c'est l'assemblage d'un milliard de milliards de particules.

Pour Teilhard de Chardin "l'évolution" n'est plus une hypothèse mais une base de départ pour la réflexion qui va nous faire franchir un seuil mental. Poursuivons cette réflexion.

Une cellule c'est déjà la vie, pour le découvrir il faut plusieurs encyclopédies. Alors comment analyser la vie ? Qu'est-elle ?
Par touches successives apportées par des remarques, des constatations et réflexions on peut dire :

-Dans un sens large, la vie désigne peut-être cette mystérieuse tendance de la matière à s'organiser et à monter les étages de la complexité.

-La vie, c'est fédérer des éléments simples pour créer des éléments plus complexes et plus performants. Voilà la recette favorite de la vie en gestation.

-La vie est tout autre chose que ces composants, c'est un dynamisme énergétique ayant un "sens directionnel" ascendant car elle réussit à créer à partir de la matière inanimée, puis consciente et réfléchie, libre, et qui lui permet de se donner un vrai sens de "l'esthétique" et dont elle peut admirer en conscience son oeuvre.

-La vie est un système en voie d'organisation de centration, d'union, ce ne sont pas des des mouvements séparés les uns des autres, mais c'est une grande ascension orientée, convergente qui intéresse l'univers entier, et ceci depuis le début. C'est une propriété cosmique.

-La vie est cette aptitude à s'allier et qui trouve des avantages à vivre ensemble pour partager quelque chose de plus grand.

(B) L'ENERGIE DE CHOIX
Suite à l'analyse précédente où la "vie" dans son ascension nous oblige à découvrir deux sens qui sont en opposition à la loi universelle de désagrégation de l'énergie :

-Un sens directionnel ascendant vers l'ordre.
-Un sens de recherche de l'esthétique, de la beauté qui se développe et se dévoile en même temps à la vue de la conscience réfléchie.

Ces deux sens sont nécessairement intentionnés et dirigés. Il y a donc, d'après Teilhard, existant dans les particules élémentaires :
-une énergie de choix dirigée,
-bénéficiant d'une certaine liberté d'adaptation,
-possédant en leur dedans une polarisation psychique leur permettant et leur donnant les possibilités de s'unir.

Ces trois éléments donnés à ces particules vont permettre la création de la matière inanimée, puis animée, le passage à la conscience, vers du plus grand construit, vers plus de liberté. Ainsi, la vie est lancée toujours plus haut dans les cimes de la complexité, de la centréité et de la conscience.

Ne peut-on imaginer une suite à l'hominisation, à l'humanisation ?
Internet, la mondialisation, la conquête de l'espace ne sont-ils pas mes prémices d'une conscience universelle ? Ces consciences individuelles qui au terme de cette évolution se centreront et s'enrouleront au sommet de la pyramide autour du point Omega, essence retrouvée de l'Univers, son existence matérielle ayant disparu avec la disparition de l'énergie physique.

Cette énergie de choix, cette force spirituelle psychique, reste à découvrir (les scientifiques n'ont-ils pas découvert en l'espace des deux siècles derniers les quatre forces qui régissent la matière ?

Cette énergie de choix, cette force incrustée dans les particules, ne serait-ce point celle de l'union ? Ne s'appellerait-elle pas "AMOUR" qui nous fait rechercher la beauté, qui nous donne
le "goût de vivre" ? Qui nous entraîne vers cet absolu inscrit dans la conscience des hommes et qui expliquerait le tout, et qui serait enfin l'ultime étape achevant cette quête incessante des POURQUOI ?

Mardi 5 Mai 2009 16:44