Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

extrait du livre "CVomment je Crois" de Teilhard de Chardin



L églises pour dicter ses vues, s’appuie sur les dires des prophètes, les écritures des docteurs des lois, exprimés en des temps très reculés .A cette époque la vision des hommes baignait dans un monde statique, fermé, ou la terre et l’homme étaient les centres de l’univers.
En sont issus trois dogmes important qui heurtent ma raison et ma sensibilité comme beaucoup de chrétiens actuellement ;Géocentrie,Chute et Rédemption
Géocentrie ; Depuis Galilée et d’autant depuis ces deux derniers siècles, les sciences m’ont démontré que la terre n’est pas le centre de l’univers et qu’elle n’est qu’une infime poussière perdue dans un espace sans fin parmi des milliards d’étoiles et de galaxies. D’autre part depuis Darwin il est apparu que l’homme n’est pas le centre de la création ,il est issu d’une branche des mammifères il y a environ sept millions d’années ,nu sans défense dans un milieu très hostile, loin de vouloir désobéir a Dieu n’en ayant d’ailleurs aucune perception ;Si pendant des milliers de siècles le monde se résumait a la longueur de vue de l’homme il en est plus de même maintenant celui-ci n’a plus de centre, écartelé entre l’infiniment grand et l’infiniment petit.
LA Chute ;Par le fait de la faute du premier Adam, l’humanité toute entière aurait été condamnée et le mal moral et physique aurait envahi le monde ? .Ma raison et ma sensibilité m’empêche de concevoir une telle donnée Je me sens beaucoup plus prêt et dans la pensée de Teilhard lorsqu’il dit que Dieu a lancé le monde pour qu’il se fasse a partir du néant.
Cela sous entend qu’ une chose toute faite ne peut sortir du néant individuellement, elle ne peut se faire et vivre qu’avec la multitude et avec le tout L’action divine est limitée par les causes secondaires de sa création elle même dans le temps et dans l’espace .La matière créée et évolutive en se façonnant ne peut contenir la perfection ,l’imperfection est une réaction inhérente a la création .La chose créée est en elle-même constituée d’ombres et de lumières ,de bien et de mal .Cet état existait bien avant l’arrivée des premiers humains, la vie fourmillait avec ses instincts, ses passions, ses douleurs et la mort. Pendant des millions de siècles
La Rédemption ;A mes yeux, comme analysé précédemment la chute n’étant pas une réalité, de même la rédemption ,ces deux dogmes étant liés Par contre en apercevant la montée ascensionnelle de ce monde vers plus de beauté ,d’intelligence, de bonté je pense que Dieu ayant lancé le monde pour qu’il se fasse ,implicitement il s’,engage a lutter contre le mal. Il oriente en rapport avec sa perfection par le dedans et le dehors des choses en luttant contre l’imperfection
Le monde se construit, l’homme doit aider Dieu a parachever cette œuvre extraordinaire, avec humilité, bon sens et amour. Mais le chrétien risque de se détourner de l’église coincé par un langage trop dogmatique .Celle-ci impérativement doit avoir une perception plus dynamique pour être plus en accord avec l’évolution de l’univers et la pensée universel du christ

En effet comme le souligne Teilhard ;Si l’homme est loin de Dieu, l’univers devient hostile et incompréhensible il perdra son gout de vivre .Si l’homme est prés de Dieu l’univers devient cohérent et compréhensible, l’homme retrouvera son gout de vivre.




Vendredi 20 Avril 2012 14:33