Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






du livre "ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE"


Marcel PRADINES / L'UNION CREATRICE
Notre Monde est déconcertant,le simple fait que nous existions est invraisemblable,la physique quantique en rajoute une couche,sur déjà une couche exposée par la relativité,déroutant complètement notre raison .
Pascal nous a fait découvrir avec angoisse l'infiniment grand et l’infiniment petit .Vers 1920 un autre géant de la pensée Teilhard de Chardin nous entraîne dans un troisième infini celui de la complexité de la Matière. Déjà a cette époque il découvre un des piliers de sa pensée :
L'UNION CREATRICE

Dans ce texte capital un des fondement de sa pensée ,il l'a définie « ce n'est pas une doctrine métaphysique,c'est une sorte d'explication empirique et pragmatique de l'Univers,aux fins de concilier les vues scientifiques de l'évolution avec la tendance innée qui me pousse à chercher le divin non en rupture du Monde physique mais à travers la Matière,en union avec elle. »
Il s'appuie sur deux axiomes.
– Le premier : ’évolution se construit par des éléments plus parfaits assemblés successivement par des éléments moins parfaits à partir des états inférieurs de l'existence.Donc l'Univers est soumis a un DEVENIR
– Le second : l’évolution a un sens absolu,lequel est vers l’Esprit

Avec les connaissances actuelles issues de toutes les sciences , il est facile de voir et d'admettre que, de la poussière des particules issues d'un brasier condensé et jetées sans doute dans un Néant de vide,il en est sorti le minéral,la pré vie,la vie,le végétal,l'animal ,l'homme, la conscience,la réflexion, l'amour.
Cette montée en puissance de la beauté ,de l'intelligence de la complexité,cette Matière qui crée ,qui vit ,qui réfléchit ne peut être le fruit du hasard.Les scientifiques grâce à la complexité des ordinateurs ont calculé qu'il faudrait des milliards de milliards de coïncidences pour que le hasard puissent élaborer le sens de direction et donner un sens a l'évolution.Les lois de l'Univers déchiffrées par les calculs mathématiques nous apprennent qu'une seule virgule déplacée ou un chiffre déplacé même après de nombreuses décimales n'aurait pas permis ni l'aventure de l’Univers , ni la présence de l'Homme.Une simple cellule est des milliards de fois plus complexe que la plus sophistiquée des machines inventées par l'homme.

Ainsi donc ce Monde malgré sa dualité n'est pas absurde
L'évolution entraîne la Matière dans une direction du toujours plus,elle possède donc un sens de signification.
Notre accord à ce Monde doit dépasser le « pari de Pascal » pour aller plus loin avec la pensée de Teilhard : l'Univers a un sens <un DEVENIR VERS l'ESPRIT »
L'union créatrice nous entraîne par sa convergence vers plus de centreité et de conscience ;

S' agissant de la Matière ,de la Vie,de l'Homme, tout fait bloc.Ce ne sont pas des mouvements séparés les uns des autres ,c'est un grand mouvement complexe,qui intéresse l'Univers tout entier,c'est une cosmogénése;c'est bien un système qui s'organise.Pour qu'il apparaisse de l'Esprit ,il faut qu'il y ait de la Matière arrangée,car il existe un lien entre celle ci et la conscience.
Si l'union créatrice donne ce pouvoir a la matière ,c'est qu'il y a quelque part une force unifiante non encore découverte qui pousse ou mieux qui tire et donne la possibilité de le faire.

Le hasard n'est ni une force ,ni une possibilité.
Matérialistes et spiritualistes se battent depuis des siècles pour chacun avoir raison dans leurs vues,en prenant conscience qu'ils buttent sur « un manque »Teilhard a ouvert sa réflexion et a conclu que la Matière se spiritualise.La Matière en se complexifiant ,il s'en dégage l'Esprit.En effet,l Union ne transforme,n'additionne pas seulement,elle produit.L'exemple le plus simple est H2O.
Chaque Union nouvelle réalisée augmente la quantité d’être existant dans l'Univers.

Les trois idées maîtresses de cette métaphysique de l'Univers
-Unir c'est être plus.
-Unir c'est créer de l’Être ;
-Unir c'est différencié
Theilhard le dit La véritable union ne fond pas ,elle différencie et personnalise.

Ainsi il apparaît que l'Union ne cherche pas son passé mais son Avenir.L'Esperance de l'homme naît de cet Avenir ;
C'est bien le problème de Dieu qui se pose.
Sur ce texte,Theilhard conclut et je le cite
« Ainsi s’achève en une mystique,hautement réaliste,la philosophie de l'Union Créatrice.Commencée sur des observations physiques et biologiques,continuée par des vues métaphysiques,elle se prolonge en morale ,en ascèse,en religion,elle est bien plus qu'un système logique satisfaisant l'esprit.elle est une façon unique de vivre et de comprendre le Tout.

Dimanche 24 Janvier 2016 15:49