Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie
Marcel PRADINES / LE MILIEU MYSTIQUE
Dans les écrits « du temps de la guerre » Teilhard analyse ce « phénomène »,avec raison et émotion.Sa grande culture scientifique, philosophique, chrétienne nous entraîne a découvrir la conjonction de cinq cercles a franchir ; celui de la présence, de la consistance, de l'énergie, de l'esprit, de la personne.

Par ce texte de 30 pages,il nous ouvre une porte vers un autre monde « universel « et « cosmique » situé dans un seul point au plus profond de l'intérieur de nous même.
Si les rationalistes désignent l'adjectif « mystique » comme le  flou, l'obscur, l'indémontrable,
l'irrationnel, il faut bien reconnaître l'accord de tous les mystiques sur les dires de chacun d'eux,bien qu'ils soient de religions différentes et n'ont pas eu de contact, ni avec les uns, ni avec les autres.
Pascal remarquait « c'est le cœur qui sent Dieu non la raison » Nietzsche « a dit, je suis mystique et je ne crois en rien » ; Dans toutes les religions ,dans toutes les philosophies orientales,il y a eu de nombreux mystiques.Leurs extases,leurs paroles,pour certains leurs « cicatrices »sont des faits de Vérités et d'Authenticités qui témoignent du passage de la voie purgative a la voie illuminatrice puis a la voie unitive.Le mystique ne s'identifie pas toujours avec l'expérience religieuse ;Le mystique est l'au delà ,transcendant les religions figées dans leurs dogmatismes,bousculant les philosophies embrouillées dans leurs dialectiques,laissant les scientifiques matérialistes décontenancés.

Teilhard ,au travers de sa dialectique décomposée et analysée en cercles ,nous invite cependant a ne pas les isoler mais bien a les considérer en signification dans son ensemble

Il m'a semblé intéressant de reprendre l' idée la plus importante , dans chaque cercle, ,bien que ces 30 pages soient d'une richesse incommensurable.

Cercle de Présence:
"Heureux, celui qui n'aura pas réussi a étouffer sa vision dans le matérialisme obscurant et que son regard a pu s’accoutumer a la Lumière de la Beauté de ce Monde,cette Présence lui ouvre la porte de la Transparence"

Cercle de Consistance :
"A travers cette Transparence vers la beauté il s’aperçoit que l'intelligence de chaque attribut se dessine dans un élément ultime en qui toute chose trouve sa Consistance définitive.La joie de l'Heureux ,d'avoir rencontré cet « élément universel et solide lui permet de raccrocher les bonheurs fragmentaires et fugaces dont le cœur ne peut se satisfaire."

Cercle d’Énergie ;
"A travers cette Consistance vers qui je me sens porter ce n'est pas pour être embrassé mais bien pour être possédé par ce Milieu Divin afin qu'apparaisse la véritable essence de ce Monde qui est l'Action Créatrice."

Cercle de l'Esprit ;
"A travers cette Énergie Créatrice qui nous pousse a chercher, pour trouver ,dans ce milieu mystique qui ne constitue pas une zone achevée ou les êtres demeurent immobiles,car ce milieu n'est pas ,il devient."

Cercle de la personne ;
"Peu a peu le milieu mystique s'est développé ,il a pris une forme divine et humaine.Quel est cette entité mystérieuse qui est quelque chose de nous même et qui cependant nous subjugue et qui a besoin de nous pour être ,et qui en même temps nous domine de son absolu ?"

Apres ce texte tout aussi exaltant qu’impressionnant j'oserai ajouté très humblement la phrase d'un savant « Donnez moi un levier,un point d'appui,et je soulèverai le monde.Il n'a pu le réaliser car sa demande ne s'adressait pas a Dieu et qu 'elle n’était faite qu'au point de vue matériel. Par contre ,le Christ a pu le faire car il a pris appui sur Dieu.
Sainte Thérèse de Lisieux avait senti que pour atteindre ce Milieu Divin le seul chemin a suivre était celui de la « petite Voie » car elle avait compris le sens de cette phrase :
« Si quelqu'un est tout petit, qu'il vienne a moi «

Vendredi 30 Octobre 2015 16:25