Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

L'Avenir de l'Homme, éditions du Seuil


L’homme, à peine émergé dans le XXème siècle avec ce qu’il croyait avoir acquis sur la sécurité de ses droits individuels dans une société construite a travers des milliers d'années de lutte , se découvre aspiré dans une mondialisation où son MOI le plus incommunicable semble devoir disparaitre dans une totalisation de l’espèce humaine. Est-ce la vie ou la mort qui l’attendent derrière l’horizon qui s’élève de plus en plus rapidement ?.

En effet depuis que l’homme a pris conscience de son univers et de lui même ,il est resté dans cette confortable perspective qu’il était un animal évolué et qu’il avait atteint son équilibre vital sur une planète immobile, accueillante, chacun cultivant son champ. Brusquement la connaissance, les progrès technologiques, les découvertes de la science, la prolifération de l’espèce humaine ont envahi la planète Le paysan de France est en liaison directe avec le paysan de Chine en quelques secondes Tout se lie, se démultiplie, le son, l’image ,la finance, le technologie, la pensée …..Tout devient universel, une noosphère se met en place.

Nous avons vu que la force de vie encore non identifiée à ce jour par un élan universel entraine les éléments dans l’union avec un sens ascensionnel de complexification lequel joue là aussi , son rôle de mutation dans cette noosphère humaine. Les liaisons techniques, économiques sociales,….qui relient les hommes dans un progrès constant modifient les propriétés physico-chimiques pour plus de propriétés psychiques de conscience réfléchie.

Le développement de ce psychisme du au progrès, à l’instruction, à la créativité, a fait sortir l’humanité de la grégarité de l’abêtissement et s’il est encore loin d’être générateur de vérité et d’éthique il est cependant dans le grand élan scientifique en train de renouveler de fond en comble notre appréhension et conception de l’univers .Cette totalisation humaine qui développe l’esprit, s’accompagne de psychogénèse, donc elle est de nature biologique.
Nous sommes irrévocablement destinés à nous unir par la structure physico-chimique de notre monde. Celui ci poursuit sa marche ascensionnelle. La seule question utile est de savoir où cette totalisation conduit : cime ou abime ?

Le pessimiste qui regarde le monde dans son unité de temps ne peut voir que difficultés, chez l’homme bêtise, hypocrisie, ingratitude,….disparition de civilisations et de peuples, mort des espèces, crises politique, financière économique. Oui bien sur, mais l’évolution se regarde à échelle cosmique , après les révolutions il y a les renaissances. Après Persépolis, Rome il y a eu Venise il ya Paris.

Pourquoi avons-nous peur ?
Si l’on regarde le monde on s’aperçoit que la totalisation par nature non seulement différencie mais encore personnalise ce qu’elle unit. De toute façon le choix est simple : face a cette poussée ascensionnelle de la vie ou l’on regarde en arrière et l’ on refuse d’avancer pour retourner où ? …Au contraire à l’esprit de défiance nous devons avec raison offrir notre collaboration à cet univers en marche avec confiance pour l’unification humaine. Il faut qu’à travers les peuples se transcende une spiritualité humanisant le monde, trouver le sens de notre espèce et dégager ce gout de vivre.

Entrainé par cette force de la vie ancrée au plus profond de son essence l’ homme solitaire émergeant de la matière deviendra l’Homme Solidaire des Autres et du Tout La vie et le bonheur de l’homme passe par les Autres.

C’est par la culture, le progrès, les découvertes, que l’homme comprendra enfin que l’humanité est un Tout avec l’infiniment petit et l’infiniment grand. Cette connexion au Tout s’opère a travers l’espace et le temps à l’humanité entière. De cette mondialisation il en sortira une science de l’esprit, une spiritualité humanisé et humanisant, anéantissant tous les dogmatismes et fanatismes .Elles dégageront enfin cette sagesse collective qui guidera la science pour l’utilisation intelligente de ce monde qui nous a été donné
Aux incrédules, aux sceptiques, aux pessimistes, je leurs dis, soyez patients, car à l’échelle du temps cosmique l’homme n’est apparu dans ce monde que depuis quelques secondes, laissez lui quelques minutes de plus ……

Samedi 12 Novembre 2011 17:56