Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

"Le Milieu Divin" Editions du Seuil


Marcel Pradines / VUE D'ENSEMBLE SUR L'ASCETIQUE CHRETIENNE / ATTACHEMENT ET DETACHEMENT
Il est possible de résumer l'ascétique chrétienne de Teilhard par deux verbes : Grandir et Diminuer
Pour s'unir a Dieu il faut d'abord que nous « soyons »nous mêmes le plus complètement possible ; se développer vers le « plus »en prenant possession du Monde pour « être » ; puis accepter de diminuer pour être « l'Autre ».
N'est ce pas le passage de la « petite voie « cherchée ,citée et vécue par sainte Thérèse de Lisieux.

Selon Teilhard, Dieu a lancé le Monde pour qu'il se fasse, lequel, par l'Union Créatrice, se crée et grandit dans le sens du « plus ».Ainsi l'homme avec sa conscience réfléchie en prend connaissance ; par sa capacité de créer, d'aimer, de découvrir, il devient cocréateur de cette œuvre. Dans ce sens directionnel de signification, l'homme a pour devoir de grandir pour lui et pour l’Autre. Fidèle à l'enseignement du Christ, il aura pour tâche de travailler sur soi, de se faire et de se faire dans le monde afin d'atteindre le mystère de Dieu. C'est un devoir imposé. Prendre possession du Monde ,non pas pour le posséder mais pour le dépasser et se dépasser afin de se sublimer ,de le sublimer en gardant toujours la vision passionnée de Dieu plus grand que Tout. De ce fait la seule idée de croître pour soi ,ou de jouir égoïstement pour soi même devient insipide.

Ainsi l'Homme, en découvrant le monde, en comprenant sa destinée, se fortifiera vers le « plus »en participant avec « l'Autre « Il découvrira l’émerveillement devant la Beauté et l'intelligence de l’évolution créatrice. Dans l'enthousiasme d'une tâche commune, par le don généreux de soi, l'homme et l’amour seront le ciment de cet ATTACHEMENT.
Antoine de Saint- Exupery a dit « Forcez les hommes à bâtir une tour ensemble et vous les transformerez en frères ». La force de l'attachement à ce monde donne « le goût de vivre », elle fait sentir au plus profond de soi cet appel ,cette demande de quelque chose : « le mystère de Dieu ». A ce stade et paradoxalement, réussir à habiter le Monde en fait sortir dans un certain DETACHEMENT pour atteindre ce mystère.

A bien y réfléchir ce mystère n'est il pas le plus beau des cadeaux? Car si nous avions été créés « bien »et programmés pour faire le « bien »,il n'y aurait aucun mérite à vivre et cette vie serait bien terne !

LE SENS DE LA CROIX

Pourquoi ne voir dans la croix que le symbole de la tristesse ,d'une fin ,de la mort ,du renoncement. ?
Pourquoi ne pas la lire comme symbole de vie, de Résurrection. ?
La ligne horizontale est le signe de l'Homme ouvrant ces bras à l'accueil du Monde, à l'accueil de l'Autre .L'homme s'ouvre, il prend ce que Dieu lui donne Il se centre sur ce Monde. Il s'attache.
Puis en resserrant ses bras il rejoint le point d’intersection avec la ligne verticale. Il comprend ce qu'il est ,sa petitesse, il voit qu'il lui faut monter sur cette ligne ascendante verticale. Il regarde vers le haut et se sent aspiré , vers ce « plus « qu'il faut atteindre. Effort de Vie, pour se décentrer vers le point « oméga » de Teilhard. Il sait que « tout ce qui monte converge ».IL se sur centrera sur ce point.
Après l'attachement il y a le détachement ,par le fait de se « centrer sur soi « ,puis de se décentrer sur l'Autre et, enfin, de se « sur centrer »sur Dieu.

LA PUISSANCE SPIRITUELLE DE LA MATIERE

La Matière est la fleur, l'oiseau...Ce sont nos sens en éveil : respirer, écouter, voir. Elle exprime la Beauté, l'intelligence de la création. La Matière apporte l’émerveillement et donne le goût de vivre, elle permet d’être de ce Monde. Elle permet a l'Homme à travers le façonnage qu'il exerce sur elle, de se réaliser, d’être. Cette matière, par le phénomène de la complexification et de l'union créatrice, c'est dégagée du néant, de l'inerte en inventant la Vie, puis la Conscience, et enfin elle a franchi le pas de la Réflexion.Va t'elle s’arrêter à ce stade ?
Un rayon de soleil qui transfigure un paysage peut donner l'espérance de notre propre transfiguration intérieure. Par les arts ,la méditation nous pouvons atteindre la sublimation
On ne peut ,en opposition avec les siècles précédents, séparer la Matière de l'Esprit et c'est bien là ,la grande découverte du XXIe siècle, dont Teilhard a été le grand précurseur.
Épicure avait déjà souligné : « mon esprit se réjouit de ce qui est en mesurant combien cela aurait pu ne pas être ».
 

Lundi 14 Juillet 2014 17:34