Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






CHAPITRE 18 / COMMENT JE CROIS / Editions du Seuil


Dans le prolongement des questions que l’on se pose sur l’Origine de l’Homme, T d C élargit le débat ; y-a-t’il d’autres Mondes Habités dans l’Univers ?

Dans ce contexte, il énonce 3 propositions, à ses yeux fondamentales, issues de toutes ses réflexions antérieures.

1) il y a dans l’Univers des millions de galaxies, formées d’une matière semblable à la nôtre, et donc susceptibles d’une évolution du même type, c’est-à-dire de l’atome jusqu’à la pensée, et ce d’une façon tout-à-fait naturelle.
2) L’apparition, désormais, établie, de l’Homme au pliocène est le résultat d’une évolution naturelle et locale dans des conditions particulièrement favorables, qui se sont trouvées rassemblées à un moment déterminé.
3) Pourquoi ce que nous constatons chez nous, ne pourrait-il pas se reproduire ailleurs ?

De ce fait, le théologien risque de se trouver confronté à un problème nouveau pour lui. Il devra donc ouvrir sa théologie à cette éventualité. Nous ne sommes peut-être pas les seuls êtres pensant dans l’Univers et dans ces conditions, quid du Dogme de la Rédemption ?

Pour le moment T d C conseille donc de se familiariser avec 2 notions, sans chercher plus loin :
- soit un Univers psychiquement convergent sur lui-même par tout lui- même, pris dans une sorte de vortex de self arrangement sur soi.
- Soit un Christ universalisé dans son opération, en vertu et par vertu de sa résurrection.


En résumé :
- soit un Univers convergent c’est-à-dire centré
- soit un Christ cosmique et un Plérome étendu aux galaxies

Ceci rejoindrait et conforterait le Dogme « In Eo Omnia Constant », Omnia étant pris dans son sens le plus large, et engobant un volume plus grand.
-




Dimanche 23 Mars 2014 12:55