Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie
Réflexions sur le premier texte.
Je pourrai dire, après la première lecture de ce texte que Teilhard fait preuve d’un optimisme étonnant à propos du Monde.
De ce goût de vivre toujours plus critique exigeant et raffiné dit-il, peut-il en être autrement ?
A travers ses écrits, des cheminements, des avancées laborieuses, en scientifique, il aide à faire découvrir (à travers des écrits souvent difficiles à comprendre et parfois à admettre ) l’action du Monde qui se construit avec toujours plus de complexité conscience ;
De complexité c’est sur car nous sommes bien loin des protozoaires puis des premiers ébats de l’hominisation … etc .
Conscience parce que dit-il, la cérébralisation la pensée, l’esprit a commencé et continue son étonnant chemin de personnalisation.
Il y a déjà bien longtemps le sage disait : « croit aux étoiles et tu les auras. »
Pressentiments en gestation, pensées en route vers tous les possibles, tant de chances pour l’homme de vivre.
-------------------------------------
Réflexions sur le deuxième texte.
Les uns et les autres détiennent une vérité, une partie de vérité.
Il est facile de dire j’ai raison, je suis sûr de ma vérité.
D’un coté les matérialistes forts de la science, valeurs démontrées quantifiées, preuves étudiées matérialisées irréfutables, avec sur le piédestal le siècle des lumières, tant de schèmes démontrés de façon magistrale ;
Déjà plusieurs siècles avant un coup presque fatal avait été donné aux spiritualistes dogmatiques. On avait osé dire que la terre était ronde, puis on l’avait démontré …
Plus près de nous dans les années 1830 1840 d’autres affirmations encore plus terribles arrivaient : la Bible avait dit : « l’homme créé à l’image de Dieu, à son image Dieu le créa » ancien testament le Pentateuque livre de la Genèse chapitre 1er verset 27. Un naturaliste anglais osait parler lui, d’évolution des espèces, proposait une théorie sur la sélection naturelle ou bien sûr l’homme était acteur et partie prenante.
En face de ces idées nouvelles beaucoup de spiritualistes se sentant déstabilisés dans leurs certitudes ne pouvaient répondre que par le rejet ou l’excommunication. Mais d’autres, déjà réfléchissaient et le dehors des choses faisait avancer le dedans des choses.
Et comment cela ?
Aussi vrai que le soleil ne peut que donner la lumière la recherche de la vérité dans le travail et l’étude avec intelligence est un vrai aiguillon pour l’homme vers plus de centréité plus de déité.
Depuis ce pas jadis si capital de l’hominisation, de cette mise en route de la cérébralisation qui ne pourrait plus s’arrêter, la route est tracée.
Au lieu de railleries, de sarcasmes de négations et d’anathèmes, l’homme n’a-t-il pas plutôt à accepter une leçon de lâcher prise. Les uns et les autres ont raison mais il est dur d’admettre que l’autre aussi a raison.
----------------------------------------
Réflexions sur le troisième texte.
Energie matérielle et énergie spirituelle nous dit-on se tiennent et se prolongent.
Il semble difficile de le comprendre ; certes on sent ou l’on pressent que quelque chose de formidable se passe, l’énergie fondamentale en action avec nous parfois malgré nous. Par exemple un groupe uni dans l’étude une démarche donc énergie tangentielle en action. Démarches parfois cahotantes de négations, de refus ou d’incompréhension et aussi union d’idées créatives. Dans ce même groupe énergie radiale ressentie peut-être confusément mais qui fait que malgré les obstacles on se sent enrichi et que sûrement on manquerait quelque chose si on s’arrêtait. A travers cet exemple et bien d’autres l’énergie est constamment activée.
Une spiritualiste disait au début du siècle dernier « toute âme qui s’élève élève le monde ». Je suis d’accord que cette affirmation n’explique rien mais je pense qu’elle a le mérite d’avoir été dite. Et il est je crois rassurant qu’un scientifique, paléontologue arrive à une conclusion similaire.
L’idée d’énergie développée par Teilhard semble fondamentale et sûrement riche d’évolutions et de devenirs.
----------------------------

Réflexions sur le quatrième texte.
Unité dans l’avancée vers des complexités toujours plus grandes. Mutations déjà faites et d’autres en devenir. Changements magistraux d’état …
Que dire de ces états du Monde ?
Peut-être nous permettre une prise de conscience de notre quantum personnel avec plus d’humilité.
Peut-être aussi faire grandir en nous un gigantesque espoir qui nous dépasse et où nous avons la chance d’être acteurs sur cette terre et maintenant. Route ouverte vers tous les devenirs possibles à la suite des Teilhard et bien d’autres …
Egalement prix devenus incalculables des vies parce que si riches en états possibles de futurs.
Mais aussi marches difficiles et reculs, chutes vers des impasses. Pourtant dit-il, à nouveau la Vie voici la Vie.

Mardi 4 Mars 2008 10:33