Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin


Recherche






Galerie
Jean-Pierre Frésafond / DU ZERO A L’INFINI
A priori, les réflexions sur les origines de l’univers amènent à s’interroger sur les relations entre le zéro et l’infini. Malheureusement, les mathématiciens sont impuissants pour définir les termes de l’éventuelle équation qui résoudrait cette énigme.
De la même manière, les raisonnements logiques conduisent à une impasse et en voici deux exemples :
a) Le néant est obligatoirement infini car s’il avait des contours il ne serait plus le néant.
b) L’infini est incompatible avec l’espace/temps… Dans de telles conditions, il faudrait admettre que le Créateur a fait sortir l’univers du néant… on nage dans l’absurde.
Mardi 31 Mars 2015 14:47

Jean-Pierre GIROUD / La Communion avec Dieu
L'enseignement qui peut se découvrir, il me semble, est que ce chapitre qui se veut-être chrétien ne peut être en même temps que profondément humain. L'homme vit pleinement son humanité dans les attraits, les joies, les exaltations de la Terre, mais aussi ses manques, ses frustrations, ses déchirements, ses morts...il est enfant de la terre, ne peut pas faire l'impasse du « déraciné » pour pouvoir être enfant du Ciel.
Mardi 31 Mars 2015 14:42

Chers Lecteurs,

Bienvenue dans notre groupe à Claude Guyot, épouse de notre ami de longue date, Henri !
Claude nous avait fait le plaisir de venir plusieurs fois nous visiter et nous avions apprécié son esprit rationnel et sa foi chrétienne; il est vrai que ces deux paramètres ne sont pas faciles à gérer ensemble. Diplômée HEC, sa culture cartésienne et ses nombreuses interrogations me font penser à deux autres de nos très regrettés Membres du groupe lyonnais, également diplômés HEC :
- Yves Gourbeault, qui se situa d'abord comme athée, puis, comme agnostique car admettant finalement la possible présence d'un "Esprit Universel". Il terminait toujours ses réflexions par "point d'interrogation" !
- Daniel Angrand , homme à la foi profonde, mais qui avait pourtant les mêmes exigences conceptuelles dans son genre.

Ecart générationnel pour Claude mais empreinte intellectuelle identique .

Les questionnements, le doute et l'honnêteté intellectuelles qui caractérisent Claude Guyot nous seront une aide précieuse pour avancer car les certitudes, les a priori et les assertions ne sont que des étapes transitoires pour aller plus loin et plus haut : ils sont repoussés sans cesse vers l'horizon infini tracé par Teilhard de Chardin.
Jean-Pierre Frésafond, président de l'Association lyonnaise Teilhard de Chardin


Claude GUYOT / LA COMMINION AVEC DIEU
Pour la néophyte que je suis, ce texte n'était pas un cadeau.
Trois parties, trois énigmes et beaucoup trop de questions.

"Le christianisme est par-dessus tout une religion des âmes".
Samedi 28 Mars 2015 21:58

ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE pages36 à 46


Henri GUYOT  /  LE MONDE DES AMES
Le monde des âmes : Cette lecture pour moi commence mal. Je suis en effet un peu rebelle aux tentatives de définition de l'âme. Certes, j'imagine assez facilement que la vie a probablement besoin d'être animée pour qu'elle puisse se manifester, mais j'ai énormément de mal à définir les contours comme le processus de cette animation ( qui fait quoi ? Quand ?).
Samedi 28 Mars 2015 21:50

Marcel Pradines / L'EVEIL COSMIQUE
Dans l'introduction de son livre "Ecrits du Temps de la guerre" Teilhard donne une réponse claire à Blaise Pascal sur son cri« Le silence des espaces infinis m’effraie » . En effet l'Homme qui s'interroge ,qui cherche, ne peut se passer de la question du « sens de sa vie » c'est d'ailleurs ce qui le définit par rapport au reste de la création .
Dans ce livre le premier thème étudié est intitulé
Samedi 28 Mars 2015 14:58

CHAPITRE 3 « ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE / réflexion pour le 27/03/15
Les cahiers rouges, GRASSET


Anne-Marie Tisserand / LA COMMUNION AVEC DIEU  selon Teilhard de Chardin
Légende de la photo : l’Homme est comme un fœtus en gestation dont la vie et l’évolution spirituelles dépendent d’une « communion » par un cordon ombilical

L’auteur termine le chapitre précédent, « Communion avec la terre » dans une plainte de l’âme : « Il n’en subsisterait donc rien, ou presque rien de ce temple précieux que j’aurai, une vie durant, amoureusement, construit et orné en moi ! » (p.34) et Teilhard ajoute: « Oh ! si je pouvais trouver l’assurance qu’un peu de l’Absolu qui circule momentanément dans mon être y est retenu, s’y fixe, et me garde pour la vie éternelle » et il conclue dans un acte d’espérance : " Qu’elle descende donc du ciel, si elle ne s’entend pas sur la terre, la parole qui, synthétisant les ardeurs de l’âme et les exigences du cosmos, nous révèlera par quelle mystérieuse organisation des extrêmes les aspirations individuelles peuvent se consommer avec la réalisation du Tout " !
Mercredi 25 Mars 2015 22:43

Je remercie le Centre Spirituel Teilhard de Chardin du Hautmont, longtemps présidé par le Docteur André Daleux, de m'avoir adressé leur bulletin à chaque parution. Il y a quelques temps, j'avais remarqué la compilation des mots d'amour dans toute l'œuvre de Teilhard, compilation écrite par André Daleux et que nous avons publiée sur notre site, avec beaucoup de succès.
Dans le dernier bulletin n° 99, j'ai beaucoup apprécié le travail de Guy-André Loeille sur une analyse-synthèse de toute la pensée de Teilhard et, surtout, son impact sur la pensée moderne. L'auteur parle même de récupération ... Personnellement je préfère une récupération à l'oubli de la pensée avant gardiste de Teilhard. Ce texte m'a semblé directement assimilable par le néophyte et par le cherchant.
Jean-Pierre Frésafond, président de l'Association Lyonnaise Teilhard de Chardin


Guy-André Loeuille / LE SENS DE L'ACTION CHEZ PIERRE TEILHARD DE CHARDIN : UNE LEÇON ENCORE POUR AUJOURD'HUI ?
Pierre Teilhard de Chardin, par ses écrits, a touché à des sujets variés : scientifiques, philosophiques et religieux, bien que dans « Victoire sur le non sens », il ait rapporté : « Je ne suis ni un philosophe, ni un théologien mais un étudiant du phénomène, un physicien au vieux sens du terme » ou encore, « Je suis si on me passe le mot, un 'géobiologiste'. Sur le visage de la Mère Terre, je me suis beaucoup et longuement penché » (L'avenir de l'homme, p 191). Il se qualifie lui-même d' « idéaliste » (Genèse d'une pensée, p 213).
Lundi 23 Mars 2015 19:14

Réflexion qui sera présentée lors de notre réunion du 27/3/2015
Chapitre 3 du livre : « ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE »


Marcel COMBY/La communion avec Dieu
On doit rappeler d’abord le rapport de Teilhard à la technique, à l’action transformatrice de l’homme. Il ne s’est pas privé de chanter les louanges du progrès, à une époque (entre les deux guerres mondiales) où cette expression ne faisait pas recette dans le monde catholique, encore fortement imprégné de jansénisme. A ses yeux, la croissance du Royaume de Dieu ne pouvait pas ne pas aller de pair avec le progrès des sociétés humaines (sans pour autant qu’il puisse y avoir identification complète. Cette position a posé problème dans l’après seconde guerre mondiale. La mentalité sociale avait changé. Des interrogations de fond se faisaient jour à l’égard de l’optimisme des Lumières que l’on tenait pour responsable des catastrophes dont on venait d’être témoins ou victimes.
Dimanche 22 Mars 2015 20:42

Contraction de texte du Chapitre 4 des ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE
Sujet de travail à présenter le 24/04/2015


Jean-Pierre Frésafond/La communion avec Dieu par la Terre
(A) LE CHRIST COSMIQUE

Le Christ est uni à toutes les âmes saintes, formant ainsi une masse sanctifiée. Les âmes forment avec l’univers un bloc unique cimenté par la vie et la matière. Le Christ a un corps cosmique étendu à tout l’univers. L’Incarnation est une rénovation de toutes les puissances du cosmos.
Dimanche 22 Mars 2015 14:58

Chapitre 3 du livre / Réflexion pour la réunion du 27/3/15
«LES ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE »


Jean-Pierre Frésafond  /  La Communion avec Dieu
(A) LE MONDE DES AMES

Selon Teilhard le christianisme serait la seule religion à se référer aux âmes, mais cette assertion n’est pas tout à fait exacte car toutes les religions en parlent. Teilhard propose deux possibilités en ce qui concerne les âmes :
Vendredi 20 Mars 2015 13:17

1 2