Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin


Recherche






CHAPITRE 3 / "ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE"


Christiane LATRAICHE  / LE MONDE DES AMES.
« La souveraine douceur du Christianisme est d’être par-dessus tout une religion de personnes. » dit Teilhard

L’Eglise catholique enseigne que chaque âme est créée par Dieu et qu’elle est immortelle , ne périssant donc pas lors de sa séparation du corps dans la mort. L’âme désigne le principe vital immanent ou transcendant de toute entité douée de vie. Quand Teilhard parle de monde des âmes il rappelle que par le baptême les chrétiens font partie de la même humanité et sont entrainés vers un rassemblement pour devenir une collectivité et rejoindre le cosmos l’univers tout entier est un jaillissement de la vie et de la conscience. Le Créateur étant Lui même conscience, tout ce qu’il a créé est conscience. L’univers est un gigantesque réservoir d’atomes de conscience.
Dimanche 31 Mai 2015 20:46

Contraction de texte
LES ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE (pages 77 à 84, Les Cahiers Rouges / GRASSET) / Travail à présenter le 26 juin 2015


Jean-Pierre Frésafond / Chapitre 2  seconde partie : « La Maîtrise du monde et le règne de Dieu »
I) LE HEURT

Historiquement, deux courants de pensée s’affrontent
a) Celui de la nature et de la terre qui est en nous
b) Et celui qui descend du Ciel, la religion, qui prétend monopoliser la pensée, la science et les arts au nom de la Révélation.
Une dysharmonie interne entre ces deux mouvements devint manifeste. Ce fut la brisure.
Mercredi 20 Mai 2015 15:26

Extrait du livre : « ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE » (pages 65 à 76)


M. Comby /  LA MAITRISE DU MONDE ET LE REGNE DE DIEU
La maitrise du monde et le règne de Dieu constituent un titre qui me fait penser d’abord au comportement de tout être humain face aux évènements de la vie et face au mystère qui entoure la présence et le regard du Créateur. N’oublions pas que Teilhard en parle alors qu’il doit éprouver dans sa chair et son esprit le tragique de la guerre au sein des tranchées. Il n’est pas sans se poser de graves questions sur la condition humaine dans ce qu’elle a de plus pénible et de plus redoutable.
Lundi 18 Mai 2015 10:04

Ecrits du temps de la guerre, Chapitre 4


Renée JOUBERT /  Communion avec DIEU par la TERRE
« Dès l’origine des choses les déterminismes se ployaient et s’orientaient dans la préparation d’un fruit inespéré et pourtant attendu » …. « Tout se mouvait vers le petit né de la femme. »page 48

Ces lignes de TEILHARD exprime sa certitude que dans la masse bouillonnante de la matière émergeait déjà le Christ .Il est venu parmi les hommes, le Christ né de la Terre, pour les sauver et les sanctifier. Mais il est loin d’être formé.« Le monde se crée encore et, en lui, c’est le Christ qui s’ achève . » page 49.
Jeudi 14 Mai 2015 12:46

Chapitre 3, ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE
Réflexion pour avril 2015


Renée  Joubert / COMMUNION  AVEC  DIEU
A : le monde des âmes

Question : qu’est-ce qu’être en communion ?
-être en communion avec quelqu’un c’est être uni, en communication avec lui.
-être en communion avec DIEU ajoute une dimension spirituelle au rapprochement.
‘’ Celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit ’’ (Paul, lettre aux corinthiens)
Jeudi 7 Mai 2015 08:29

"Ecrits du Temps de la Guerre", réunion du 24/4/15


J.M. MERMAZ / LE SERVICE DE LA TERRE
Aujourd’hui, dans un bruit médiatique assourdissant, le monde tourne au rythme rapide des carnages. Ici l’on massacre des populations pour leurs croyances, là on pille et on précipite des foules au fond des mers, là encore, on s’enrichit du minimum vital des populations...
L’enfer ? Mais il est ici et maintenant, violent et inhumain ! Absurdité totale d’une évolution qui ne semble plus être une transmutation, mais une fournaise incontrôlée et destructrice de toutes les plus belles idées et valeurs les plus fondamentales. Y a-t-il réellement du sens ici-bas ?
Lundi 4 Mai 2015 11:29

Pages 47 à 61 - Récits du temps de guerre
Teilhard - collection cahiers rouges Grasset


Henri GUYOT / Christ cosmique et évolution
J'ai eu bien du mal avec le texte proposé à notre étude.
Teilhard évoque le concept "âmes saintes". Je ne trouve pas ce concept bien clair, aussi bien du coté de l'image que l'on peut avoir de l'âme que du coté de la sanctification de celles ci. Même si par la magie d'une rhétorique inspirée on peut évoquer la sanctification ou la sainteté ordinaire, on restera toujours sans réponse véritable sur le contour ou le contenu de ce que l'on appelle l'âme.
Vendredi 1 Mai 2015 12:48