Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin


Recherche






Galerie

dernier chapitre "Ecrits du temps de la guerre"


Anne-Marie TISSERAND  /  LA PUISSANCE SPIRITUELLE DE LA MATIERE
Le texte de Teilhard peut être perçu au prime abord comme un conte à la fois symbolique, une hallucination surréaliste et, au final, une envolée mystique :

Deux hommes marchent dans le désert quand, pour l’auteur, « la Chose fondit sur lui . De loin, elle lui était apparue toute petite, glissant sur le sable, pas plus grande que la paume d’un enfant, une ombre blonde et fuyante, semblable à un vol hésitant de cailles, ou à un nuage de moustiques dansant le soir dans le soleil, ou à un tourbillon de poussière ».
Vendredi 12 Mai 2017 09:50

"LE PHENOMENE HUMAIN"


Marcel COMBY / LA PRÉVIE / L’ÉTOFFE  DE  L’UNIVERS
Laissons d’abord s’exprimer Teilhard :

« L’Énergie représente actuellement pour la Science la forme la plus primitive de l’étoffe universelle. D’où une tendance instinctive de nos imaginations à la regarder comme une sorte de flux homogène, primordial, dont tout ce qui existe de figuré au Monde ne serait que de fugitifs « tourbillons », L’Univers, de ce point de vue, trouverait sa consistance et son unité finale au terme de sa décomposition. Il tiendrait par en bas…
Une observation plus complète des mouvements du Monde nous obligera peu à peu à la retourner, c’est-à-dire à découvrir que, si les choses tiennent et se tiennent, ce n’est qu’à force de complexité, par en haut».
Le phénomène humain (Page 37)



 
Vendredi 12 Mai 2017 09:36