Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Du livre : « Les écrits du temps de la guerre . »


Christiane LATRAICHE / L’UNION CREATRICE
LA PHILOSOPHIE

La philosophie, importante pour Teilhard, est indissociable de la religion .
« L’être est bon. »
Teilhard découvre que soit dans le christianisme, soit en dehors de lui un nombre insoupçonné d’esprits se nourrissent des mêmes intentions et des mêmes pressentiments que ceux qui ont remplis sa vie. Il est humble vis-à-vis de ses croyances . Il ne détient pas la vérité. Tout être humain peut arriver à ces pensées ,il suffit qu’il trouve la conscience .Teilhard encourage le travail sur soi et la remise en question permanente .C’est le but de toute une vie .
Les cellules se muent en une véritable vibration ineffable pour arriver à la perfection de l’unité . « Ce ne peut être que la vérité. » Teilhard livre des messages :choisir dans sa vie ce qui équilibre le sens de la réalisation personnelle, apprendre à grandir dans notre être .


LA CONSCIENCE

Ce qui nous nourrit fait grandir, mais la raison et la volonté ne suffisent pas à faire prendre conscience, nous sommes prisonniers d’émotions et de passions négatives.
Etre chrétien c’est être UN avec la Source : celle de la conscience ,celle de la vie ,celle de l’amour ;et UN avec ce qui donne la vie : la vérité, la beauté ,la liberté et le silence ;qui permettent de retrouver l’esprit .
La conscience se trouve à l’écoute infinie de tout ce qui vit ,meurt, respire . Nous y sommes invités.

LA FOI EN LA VIE

Relier le corps humain à la spiritualité.
La vie est un don.
Le corps est la partie visible de la vie, il en est la matière . Il est relié à la source de la vie. L’entretenir le fortifier voilà le rôle de la prière ,de la méditation ,de l’invocation .La vie utilise notre corps pour se manifester ,s’expérimenter ,elle prend conscience d’elle-même dans le corps .
Passer de la vérité que l’on a à la vérité que l’on est .La vie aura toujours le dernier mot ,elle s’incarne dans le corps afin d’en faire une grâce .
En lisant Teilhard on ne peut pas imaginer la vie sans le moteur qui pousse à aller de l’avant . Le long chemin parcouru ne peut s’arrêter subitement ,même s’il y a un cataclysme.
Le doute ne peut prévaloir ,si non se serai le vide . La confiance dans ce monde est la source de la vie. Pour cela il faut apprivoiser la mort et se servir de cette peur .L’effort mène à une prise de conscience toujours plus grande et plus enrichissante .Si la mort était programmée définitivement il ne servirait à rien de devenir meilleur.
Teilhard revient à sa prise de conscience qui a été comme une révélation ,la croyance en la vie bien construite .
Dans les spiritualités orientales , le Bouddhisme est en rapport avec son être profond et non pas avec Dieu , mais cela revient au même.
Voilà l’espérance ,l’espérance de la vie……

L’UNION CREATRICE

L’évolution de la matière est une évolution naturelle elle ne peut pas être dissociée de l’esprit et ne peut se faire seule . L’être humain doit être uni en plus grand nombre , en communauté de compréhension avec l’environnement pour devenir l’étincelle de la relation …
« Dans le monde matériel ,les monades unissent peu ou mal ……. » Teilhard insiste sur la différence entre le monde matériel , les ,animaux et l’Homme.

Spinoza dit qu’il ne doit y avoir de plus précieux ,pour un être humain qu’un autre être humain ce n’est pas une raison pour saccager la nature ou martyriser les animaux …….
L’homme est le centre subsistant sur lequel s’accroche le multiple qui emporte vers l’unité et la création . Devenir UN avec l’autre en demeurant soi et ainsi créer la relation .
De la pluralité du multiple ,la direction que l’on doit suivre se trouvent dans l’unification de toutes les richesse acquises pour retirer l’extrait ,le meilleur ,comme dans une plante dont on extrait les essences pour arriver à une huile essentielle .
« En effet si c’est l’esprit qui entraine et constamment la matière dans l’ascension vers la conscience c’est la matière qui permet à l’esprit de subsister en lui fournissant un point d’action et un aliment. »

Dans la vie actuelle ,chaque pas nouveaux dans la jouissance matérielle nous éloigne de l’amour, nous avons perdu ces bases qui nous permettaient de nous ancrer fortement ,nous devons les retrouver si l’on veut que l’esprit continue à s’élever .Nous nous sommes égarés comme l’enfant prodigue « mon fils que voici était mort et il est revenu . » Il était spirituellement mort , il n’était plus animé d’aucune vie intérieure ,c'est-à-dire coupé de Dieu qui est la Vie ,la Vraie.
Nous dirons que notre âme est malade elle a besoin d’être guérie .
Quand Dieu sauve quelqu’un il le remet tout à neuf « celui qui est en Christ est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées et toutes choses nouvelles deviennent naturelles » (épitre aux corinthiens 5 ,17 ) .

« L’univers a réussi l’invraisemblable travail de faire naître la pensée humaine, il a une puissance souverainement maitresse des éléments qui le composent. »
Le monde est en marche .
« La véritable évolution du monde se passe dans les âmes et dans l’union des âmes . »
Le seul chemin qui renouvelle l’homme est celui du retour à DIEU.

Mercredi 27 Janvier 2016 15:59