Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






L'énergie est une force physique ou morale manifestée par un être animé qui pourrait s'appeler : L'HOMME.

Elle nous propulse vers l'avant tout en s'appuyant sur les données reçues(héritage culturel).

Cette humanité est contrainte à faire bloc plus la vie devient difficile (en faisant partie par exemple d'une communauté, ) tout en gardant son individualité,son sens critique. Cette force qui nous pousse en avant et qui fait que nous sommes toujours en mouvement.

Il apparaît qu'en physique selon les lois de l'entropie l'on voit les difficultés qui apparaissent pour cette évolution,on ne peut que penser à l'existence d'un génie créateur pour que tout soit mis en place avec autant de précisions.

Ce pouvoir créateur serait une énergie que l'on peut appeler âme,spiritualité, quelque chose qui nous échappe que les croyants appellent Dieu ou que certains appellent Hasard.

Cette énergie qui à notre mort biologique se renouvellerait donnant un sens à celle ci et serait nécessaire au renouvellement des générations et à la venue de nouvelles capacités adaptatives à l'énergie vitale du cosmos,la réflexion nous aidant à comprendre ce que la physique et la chimie ne peuvent complètement expliquer.

Ainsi les connaissances du 16° siècle (par exemple) ne sont plus les mêmes qu'aujourd’hui le théologien doit proposer une lecture nouvelle des écrits et se mettre à l'écoute du monde qui l'entoure tout en se laissant interpeller par les nouvelles questions qui lui sont posées.

Cette énergie de principe créateur ne serait-ce pas justement cette réflexion qui au fil des années s'est affinée et continuera à s'affiner avec les transformations obligatoires de notre esprit et de notre corps faisant ainsi une unité. Je pense que ces deux énergies ne seraient pas indépendantes mais complémentaires.

Pour que l'on survive il faut d'abord que l'autre survive, la survie mutuelle dépend de limitations réciproques.

La croissance de chacun est limitée par celle de l'autre et réciproquement. Les deux se nourrissent et se contrôlent réciproquement.

La vie ne représente dans l'espace temps 'qu'un évènement insignifiant en terme de quantité ceci est incontestable mais cette vie ou instinct de survie est pourtant le moteur de l'évolution. Chaque être humain est responsable à son niveau de mener à bien cette évolution, non pas dans son individualisme car il y aurait un manque de force au point de vue réflexion mais dans sa globalité. L'énergie de réflexion ne serait-elle pas liée au développement de notre corps ,lui même lié à ce que nous vivons?

Mardi 6 Juillet 2010 09:23