Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche








Dans l’œuvre teilhardienne, temps et énergie me semblent être les pièces maîtresses de la schématique de ses écrits.

En effet, le savant géologue et paléontologue, cherche, découvre parfois de façon fébrile les évolutions de la vie.

Des milliards d’années après, je fais l’impasse de l’avant pour raccourcir le propos, c’est la transformation. Les apports d’énergie, atomes, évolution des espèces etc. gênèrent toujours plus d’activation. On sait que l’énergie de par sa nature même ne peut être statique sous peine de décroître et finir.

La généréscence devient régénérescence. L’eau portée à ébullition ne devient-elle pas vapeur ? mais revenons à l’espace-temps transformation ; c’est à dire ce qui était non homme devient homme, une espèce sur cette terre des milliards d’années après et par le rougeoiement de l’interactivité dans l’espace-temps devient pensante, la vie passe dans la dimension de tous les possibles, la dimension oméga.

Mais aussi extraordinaire que soit cette transformation elle s’est faite sans renversement ou révolution.

L’homme est entré sans bruit conclut Teilhard (le phénomène humain page 205). La conclusion obligatoire du scientifique nous donne le premier espoir, l’errance planétaire s’est achevée, l’ère nouvelle a commencé. Entre homme et oméga un premier lien privilégié s’est-il tissé ? questionneront certains. D’autres diront : l’homme sait qu’il sait. Et tout le monde est d’accord pour dire : ce n’est plus comme avant.

Temps et énergie ont construit ensemble et désormais tout à changé. Alors pour l’homme tant d’espoirs vont se concrétiser tant d’actions positives seront construites, mais aussi …

Le sage l’a dit il y a déjà bien longtemps : l’avenir ne se fera pas sans l’homme. L’homme est responsable le futur est entre ses mains.

Pour terminer le temps est un paradoxe ;
Nous savons que le temps est composé des milliards d’années avant l’arrivée de l’homo sapiens puis de bien des civilisations etc …. Et après nous combien encore d’êtres humains viendront, c’est cela le temps.

« Je suis Celui qui est » Exode chapitre 3 verset 14. Le temps linéaire est aboli et se voit remplacé ou plutôt changé par l’axe vertical de l’éternel présent mais peut-on parler d’une chose que l’on ne connaît pas ?

Oméga éternel présent devenu richesse de l’homo sapiens.

Quant à l’énergie que peut-on encore en dire : elle fait peur ; n’est-ce pas elle qui a terrassé Paul sur le chemin de Damas ? n’est-ce pas elle qui a embrasé Ignace de Loyola, Charles de Foucauld, Henri Grouès dit « abbé Pierre » et de milliers d’autres dans le passé ……….. et combien encore d’autres dans l’avenir. richesses passées, rougeoiements continus et grandissants, faits de bonheurs, d’espoirs à venir mais aussi de défaites et de manques, enfin le monde de la cosmogénèse toujours plus en centration, monde oméga.




Jeudi 17 Juillet 2008 08:58