Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie


Devant l'importance passé du christianisme qui a servi de matrice a notre civilisation occidentale et peut être a l’entière civilisation humaine de demain ,le mouvement chrétien ne manifeste t'il pas certains signes de vieillesse de nos jours ?
-Que se passerait il au fond de nous même dans la nuit crée par sa disparition ?
-La grande peur qui pèse sur le monde en ce moment n'est elle pas cosmique bien plus que politique, c'est a dire due a l'obscurcissement d'un ciel dé divinisé.

Si le Monothéisme peut être considéré comme la forme la plus élémentaire et la plus primitive du sentiment religieux qui habite l'homme au plus profond de son inconscient,celui ci l'a amené a ramener en réflexion tout le cosmos vers un Quelqu'un Toutes les populations de toutes les parties du monde depuis l’avènement de la conscience ont adoré et craint un Dieu redoutable et puissant Il a fallu attendre plusieurs siècles pour que ce Dieu se transforme en un père aimant et aimable pour tous les hommes et ceci grâce a la pensée chrétienne. A cette époque deux transformations majeures apparaissent ,celle de l'universalisation et celle de l'amorisation cependant toutes deux posées dans un cadre statique et définitif.

Mais les découvertes de notre cosmos en une perpétuelle évolution dans un sens directionnel vers plus de liberté,de conscience ,ne transfigureraient elles pas ce Dieu Père de 2000 ans en un Dieu de cosmogénése c'est a dire un Dieu animateur d'une création évolutive auquel l'homme serait associé afin de converger vers une super humanisation pour trouver cette Unification que l'homme a besoin et qu'il recherche.

Il y a encore peu de temps nous pouvions croire que les inventions religieuses étaient définitivement arrêtées et fixées depuis longtemps . Mais Il n'en est rien car l'évolution est adaptation. Que l'évolution biologique des espèces dont nous faisons partis se fasse par le dedans des choses tel que le défend les « lamarckiens » ou par le dehors des choses tel que le préconisent les « darwiniens »,peut importe, la pression des forces de création et d'unification sont bien réelles et rien ne semble t'il ne l’empêche d'atteindre le maximum du possible de son développement.
-Ou peut elle s’arrêter ? Ou nous entraîne telle ?
-Ce besoin de vivre « de la vie »qui sorti du néant , force toutes les difficultés d'opposition ,de dispersion se trouve dans tout l'univers, devient chez l'Humain ce fabuleux et fondamentalement « Goût de Vivre »grâce a l’émergence de la conscience.
- C'est ce goût de vivre a l’échelle de notre espèce qui va permettre a l'homme de poursuivre son développement ascensionnel vers plus d'humanisation ,vers un ultra humain.
Mais il est bien évident pour que ce goût de vivre qui nous donne l'envie d'avancer doit satisfaire a deux exigences absolument nécessaire .Que notre existence ait une issue,et que celle ci soit lumineuse
En effet si l'Univers a donné a l'homme la pensée et ce goût de vivre,il ne pourra poursuivre son évolution en emmenant celui ci que vers un foyer cosmique de quelque chose qui ne peut être que la grande aspiration monothéiste de tous les temps.
Mais alors ce point convergeant ou l'évolution nous entraîne n'est il pas ce point où le christianisme veut nous emmener ? Jésus a affirmé : Je suis la Vie , je suis la Voie, je suis la Vérité
De par son ultra monothéisme, la religion de Jésus faite d'efforts vers le plus d'Amour s'apparente très bien a l'apparition de l'idée d'évolution, dans celle ci ,cette religion se moule parfaitement dans un milieu optimum de développement et d'échanges.
L’évolution du cosmos vers un plus d'unification et de conscience est bien en adéquation avec la religion chrétienne du plus d'amour.
Avec ce goût de vivre offert par le cosmos l'Homme transcendé cherche ce quelque chose ,qui est peut être Quelqu'un.........

Samedi 9 Novembre 2013 14:14