Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie
A l’aube de mes premières réflexions, élevé avec une éducation chrétienne, ma raison et ma sensibilité se sont heurtées avec incompréhension aux dogmes de cette religion catholique.
Interrogations ??????
-Si la puissance et la bonté de Dieu sont infinies, comment laisser le mal opérer ?
-Création du monde en six jours !! alors que la science révèle une évolution en milliards d’années.
-Le premier Adam a péché, toute l’humanité à venir est condamnée !!
-Pourquoi avoir créé tant d’espèces disparues et de tels monstres comme les dinosaures ? Mangez vous les uns les autres !!!
-Sauver un miraculé, et laisser mourir un martyr chrétien ?
-la terre n’est pas le centre du monde des milliards de galaxies et d’étoiles existent dans l’univers, elle n’est qu’une poussière perdue dans l’infini.
-une multitude d’hommes n’a pas connu le Christ, l’humanité a sept milions d’existence.

- De toutes ces interrogations, il s’en dégageait deux essentiellement
Quelle est la vraie puissance possible de Dieu et comment agit t-il.
Comment Dieu est t-il connaissable.
Bien plus tard grâce à la lecture de la pensée du père Teilhard de Chardin tout s’éclaira et insensiblement mes questions avaient une réponse ; elles tenaient dans cette évidence :

Notre univers n’est pas une création statique et définitive ; Tout est en devenir, le Tout se transforme et évolue grâce a l’UNION Créatrice transcendée par l’action divine.

Teilhard de Chardin avec l’image de la sphère et des ressorts fait sentir comment l’action divine intervient dans le dedans des choses et dans le dehors des choses .Image peut être simpliste et désuète mais offrant l’avantage de comprendre comment Dieu cause première proprement divine peut atteindre les causes secondaires en agissant sur tous les assemblages de la multitude en simultanéité.
Ainsi toutes les actions individuelles sont solidaires de l’état général, chaque chose appartient au tout.. L’action divine en plus de la faculté d’agir sur le tout à la fois, a le pouvoir de se faire sentir au cœur de chaque élément, la cause première ne peut se mêler aux effets, elle agit sur les natures individuelles par le mouvement de l’ensemble.
De ces faits si nous observons le monde dans son évolution celui-ci va toujours dans la s direction du toujours plus .Cependant il faut comprendre et admettre que l’action divine ne peut aller plus vite que les causes secondaires pour ne pas être en dysharmonie avec la marche de l’ensemble .Une seule chose ne peut exister isolément. Tout ce qui n’est pas Dieu est multiple. Ainsi Dieu n’avait qu’une seule voie : lancer la création d’un monde dans le temps et l’espace depuis le néant afin qu’il se crée par lui même .Dieu ne fait pas le monde, il fait se faire les choses. Dans ces conditions la causalité divine est toujours voilée de hasards, elle ne peut être accessible ni comme créatrice, ni comme révélatrice .La propriété du divin est insaisissable à toutes emprises matérielles .Il faut s’y résigner.
De ces conditions, les lois générales du devenir des choses à créer à partir du multiple inorganisé de la matière doivent être regardées comme des modalités imposées par l’action divine. Donc on ne peut entrevoir l’existence du mal, les dérapages, accidents, erreurs de création que comme dus à une certaine liberté des causes secondaires façonnant le multiple inorganisé. Ceci est inhérent à la création du tout.

Cependant soyons admiratifs et plein d’humilité devant l’ascension des premières particules lancées dans ce néant vide et froid et qui par l’union créatrice sont arrivées à créer la conscience réfléchie .
L’action du divin insensible, invisible, mais irréversible sur la marche des évènements, accomplit son dessein et poursuit sans interruption son ascension vers toujours plus de Beauté et de Bonté .Sachons regarder dans la durée du temps cosmique et non dans le temps à l’échelle humaine.


Lundi 2 Avril 2012 12:37