Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie
Nous avons vu dans nos études antérieures sur « la fonction vie » qu’elle était un mouvement d’enroulement sur elle-même vers des états de plus en plus compliqués.
Ce mouvement de recherche de centréité qui se dégage tant à l’échelle macro cosmique qu’à l’échelle du microcosme entraîne la matière dans une complexité de plus en plus élaborée dégageant la pré -vie, la vie, la conscience et ceci à l’échelle individuelle de chaque corps constitué.
Mais si la matière vit à l’échelle des particules, des atomes, recherche l’union, tirée, poussée, attractée par la force de gravité, n’en est-il pas de même dans le phénomène humain ?
Car une particule seule n’est rien, deux particules ensemble sont davantage que deux. De même pour l’atome, la cellule, un humain … Cette force de gravité qui construit la loi de la matière vie qui est essentiellement union dans le sens de la transcendance agit sur le tout. Si l’on voit que l’Homme en tant qu’individu cherche à s’en échapper, il témoigne et indique qu’il n’a pas atteint la pleine possession de son psychisme, de sa conscience universelle.

Expansion de l’univers / gravitation, loi de la matière vie
Compression biologique de la matière physicochimique >Centration >Organisation
>Complexification >Conscience >Spiritualité >Socialisation >Amour > Omega

Dimanche 12 Juillet 2009 16:37