Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

I) POINT DE VUE D’UN PALEONTOLOGISTE DE PEKIN, Février 1941

-Introduction : On a pu se demander si nous avions jamais bougé. Pour Teilhard, oui, nous avançons, oui nous pouvons avoir foi en l’avenir, mais il faudra choisir et prendre la bonne route car les hommes conservent une certaine mage de manœuvre.

1- LES MOUVEMENTS LENTS
Autour de nous, sous l’immobilité de l’infime, des mouvements ultra rapides et, sous l’immobilité de l’immense, des mouvements extra lents. Voir, d’un côté les molécules d’un gaz et, de l’autre, les galaxies.

2- LA VIE
La vie fait partie de l’immense et se meut “extra lentement”, d’où l’intérêt et le rôle de la paléontologie.

3- LE ROLE DE LA PALEONTOLOGIE
En explorant scientifiquement le passé entre moins un milliard et moins trois cents millions d’années, elle permet de mettre son rôle en évidence.

4- LA MONTEE DE LA CONSCIENCE
La vie se meut dans un sens déterminé, d’une façon irréversible. Les travaux des chercheurs laissent entrevoir le sens profond de ce mouvement.
Les groupements de plus en plus complexes d’atomes, puis de molécules, sont le reflet de l’extraordinaire force d’agrégation qui entraîne l’étoffe cosmique vers toujours plus de conscience.

5-LA PLACE DE L’HOMME

L’évolution ayant progressé sans cesse, l’Homme en est pour le moment le point culminant, mais quid de la suite des évènements, pouvons-nous avancer plus loin ? Et éventuellement comment ?

6- LE MOUVEMENT DE L’HUMANITE SUR ELLE-MEME
L’évolution jusqu’à présent concernait surtout l’Homme en tant qu’individu, elle se manifeste désormais chez l’Homme collectif et pousse vers une « humanité plus complexe et plus centrée sur soi ».
7- L’AVENIR HUMAIN
Par comparaison avec les espèces aujourd’hui éteintes, l’Humanité pourrait compter sur plusieurs millions d’années à vivre et à se développer.

8- LA MARCHE EN AVANT
L’évolution, de par le mécanisme de ses synthèses, se charge de plus en plus de liberté. De ce constat découle d’une part une grande espérance, d’autre part le souci de bien choisir la direction qui va dans le sens de plus d’organisation et plus d’unité.

9- LA CROISEE DES CHEMINS
Parce qu’elle croît sans cesse sur une terre de dimensions figées, la masse humaine sera finalement obligée d’opérer un rapprochement , d’où des frictions , sauf si elle arrive à créer une « force d’attraction mutuelle profonde » et, partant, un esprit commun, l’esprit de la terre.

10- L’OPTION
Comment parvenir à cet esprit de la terre ? Est-ce en établissant une science universellement admise ? Est-ce en agissant bers un objectif désirable et universellement reconnu ? Pour Teilhard, seul un même quelqu’un suffisamment attrayant est capable d’opérer ce rassemblement et de faire en sorte que les hommes se sentent « surcentrés sur un même ultra centre commun ».
Cet objectif ne pourra être atteint qu’au terme d’une « Christianisation ».

II) SUR LES BASES POSSIBLES D’UN CREDO HUMAIN COMMUN (Pekin, mars 1941)
Après s’être expérimenté en tant que paléontologiste, Teilhard se place sur un plan plus strictement humain, et il s’interroge à deux titres :
-Quels genres de problèmes risquent de se poser à l’Homme dans le futur,
-Comment s’en sortir « par le haut » sans se laisser engloutir.

1- Il pense qu’un clivage séparera les hommes en deux groupes « fortement tranchés » :
-Ceux qui mettent leurs espérances dans un état qui se situera « au-delà et en dehors du monde »,
-Ceux qui, animés d’une même espérance, situeront cet état « dans un achèvement interne de l’univers expérimental ».
2- Pour Teilhard l’observation de l’univers révèle un double mouvement de celui-ci à une désagrégation corpusculaire, se superpose un mouvement de complexification, à cette entropie croissante, qui l’entraîne vers un sommet de conscience, c'est-à-dire vers la noosphère.
3- Partant de là, Teilhard pense que tous les hommes, quel que soit leur sentiment à l’égard de l’objet de leur espérance, le lieu et la date où il se produira, tous manifesteront leur foi en l’avenir, par un geste d’adoration qui traduira leur désir passionné de conquérir le Monde et leur désir passionné de s’unir à Dieu.

Jeudi 3 Février 2011 17:14