Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Ces deux chapitres constituent une conclusion logique aux développements précédents.

Je n'ai pas l'intention de commenter les propos de Teilhard car je ne ferais que répéter les idées que j'ai déjà exprimées antérieurement.

Par contre, je reviens sur le schéma

OY
OR
OX


que je trouve intéressant et que je peux adopter pour mon compte en remplaçant toutefois R par un point d’interrogation.


 j'admets volontiers qu'il y a eu « au départ (« ? » ) une impulsion évolutive donnée par une force que TEILHARD personnalise par un dieu (YAHVE) et que je suppose plutôt de nature énergétique, quitte à l'appeler Dieu par commodité.

 Je peux également admettre la réalité de la ligne 0X qui évoque pour moi que le cosmos poursuit son évolution, y compris à travers l'Humanité, sans hasard mais par nécessité.

 La ligne 0R ou plutôt « 0? » peut aisément représenter la composante des deux directions Y et X mais finalement j'en arrive toujours à mon inévitable « point d’interrogation ».

Pour terminer : une citation du dernier livre de Marie-France GARAUD intitulé « Impostures politiques » (sept 2010 Plon) citation que je vous lis et qui n'est pas sans rapport avec les idées que nous débattons.

« Le postulat du libéralisme était de permettre la synthèse entre la liberté des individus et la cohérence des collectivités humaines. Cette synthèse devient impossible dès lors que le capitalisme introduit dans les sociétés un individualisme radical. La liberté ne lie plus les hommes, au contraire, elle les divises, les opposes, les rend étranges les uns aux autres et même adversaires. Elle détruit la finalité de destin commun dans une société, de ce « bien commun » dont la quête donne son sens, au moins terrestres, à tout collectivité humaine ».

Jeudi 27 Octobre 2011 14:08