Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin


Recherche






travail présenté le 24/04/2015 à Brignais
Chapitre 4, "ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE" chez GRASSET


Jean-Pierre GIROUD / La communion avec Dieu par la Terre.
« Offrir à Dieu la Peine du Monde » dit Teilhard et , insistant, il dit que c'est une orientation nouvelle de l'ascèse chrétienne. L’auteur a définitivement pris le parti de rénover, de reconcevoir même certains dogmes du christianisme ; cela lui occasionne beaucoup de critiques, de rejets de la part de certains de ses supérieurs et de nombreux théologiens dans l'entourage du Pape à Rome. Plusieurs fois il se posera la question de rester ou non, dans cette Eglise. Il décidera qu'il est plus judicieux de rester dans la communauté plutôt que d'en partir ; choix de courage et d'abnégation car Teilhard sera bien souvent seul.
Lundi 27 Avril 2015 17:19

"Du Zero à l'infini"
Editorial de Jean-Pierre Frésafond du 31 mars 2015


Marcel COMBY et Jacques SCHROEDT / commentaires sur l'article de J.P. Frésafond "Du zéro à l'infini"
1) Commentaires de Marcel COMBY

Jean-Pierre écrit :
« A priori, les réflexions sur les origines de l’univers amènent à s’interroger sur les relations entre le zéro et l’infini. Malheureusement, les mathématiciens sont impuissants pour définir les termes de l’éventuelle équation qui résoudrait cette énigme.
De la même manière, les raisonnements logiques conduisent à une impasse et en voici deux exemples :
a) Le néant est obligatoirement infini car s’il avait des contours il ne serait plus le néant.
b) L’infini est incompatible avec l’espace/temps… Dans de telles conditions, il faudrait admettre que le Créateur a fait sortir l’univers du néant… on nage dans l’absurde. »



 
Mardi 21 Avril 2015 21:23

Extrait du livre : « ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE »
Contraction de texte pour la réflexion du 22/5/2015


Jean-Pierre Frésafond/ LA MAITRISE DU MONDE ET LE REGNE DE DIEU (pages 65 à 76)
Présentation
Le thème du texte provient d’une lettre du 4 août 1916 de Teilhard à sa cousine Marguerite Teilhard-Chambon : « Ne penses-tu pas que c’est une question de loyauté et de conscience de travailler à extraire du monde tout ce que ce monde peut contenir de vérité et d’énergie ? Rien ne doit rester intenté dans la direction du « plus être ». Il me parait inadmissible que la Révélation soit venue pour nous dispenser du devoir de poursuite, refuser cela est de la paresse et de la suffisance. »
A la même personne quelques jours plus tard, après la mort de son ami Pierre Boussac tué d’un éclat d’obus : « J’ai entrevu le rejet de tout ce que j’avais adoré, au lieu de travailler à ces recherches, ne vaudrait-il pas mieux abandonner ce monde absurde à son suicide ? … Et puis je me suis repris, Dieu permet la disparition prématurée des instruments les meilleurs qui travaillent à sa gloire…Le labeur humain sous toutes ses formes doit être tenace, patient et doux… Il me semble que c’est une obligation fondamentale pour l’Homme. »
Mardi 21 Avril 2015 14:44

« ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE »
Réflexion pour le 24/04/2015


Jean-Pierre Frésafond / LA COMMUNION AVEC DIEU PAR LA TERRE
Ce chapitre 4 est composé de 14 pages. Il traite de cosmogénèse et de christogénèse. Six sous-chapitres, très distincts, le structurent et il est difficile d’en faire une synthèse ; je les énumère :
Samedi 18 Avril 2015 14:50

Commentaire sur les « Ecrits du temps de Guerre, vie cosmique, chapitre III »


Catherine GODINOT / La communion avec Dieu
A- Le monde des âmes
Le christianisme est une religion de personnes, la religion des âmes. Les âmes sont donc assimilées à des personnes. Est-ce que ce sont des personnes individualisées ou une ensemble de personnes ?
Un être ne peut être vraiment défini que dans son rapport aux autres. L’homme ne prend donc conscience de sa singularité que dans sa relation avec autrui. Autrement dit, c’est par son union aux autres, qu’il fait émerger son originalité. Tout au long de sa vie, l'homme est confronté à cette double expérience de l’unité et de l’altérité. Pour affirmer son identité, l’être humain oscille entre deux comportements opposés : soit exister en s’unissant au risque de se confondre avec l’autre, soit exister en se confrontant au risque de se séparer d’autrui.
Samedi 18 Avril 2015 14:23

Chapitre IV des "Ecrits du temps de la guerre"


Marcel COMBY / La Communion avec Dieu par la terre
Le Christ cosmique (ou universel) est, pour Teilhard de Chardin, une synthèse du Christ et de l’Univers ; non pas divinité nouvelle mais réalité chrétienne selon laquelle tout est résumé dans le Mystère de l’Incarnation. Pénétrant jusqu’aux origines du monde, Teilhard voit le Corps du Christ immergé dans la profondeur des masses cosmiques qu’il suscite et qu’il anime, non pas dans une relation morale ou juridiques ou simplement théologique, mais dans une relation organique naturelle à laquelle l’homme est associé en tant qu’atome de ce Corps Mystique. Concomitante à la Création, l’Incarnation se continue vers un but non encore atteint qui se situe dans les zones les plus élevées du Monde, dans l’homme, avec l’homme et par l’homme. Le Christ atteint sa plénitude à partir de toutes créatures. La place et le rôle de l’homme dans la théorie de l’évolution s’inscrit dans la Cosmogénèse et la Christo genèse ce qui implique que l’homme, dans la vision paulinienne, doit revêtir le Christ, c’est-à-dire agir avec, souffrir avec, mourir avec, ressusciter avec. Communion avec Dieu par la Terre.
Vendredi 10 Avril 2015 16:58

réflexion pour la réunion d'avril
Chapitre IV des "Ecrits du temps de la guerre" (GRASSET)


Unité  marémotrice sur la Rance près de Saint-Malo
Unité marémotrice sur la Rance près de Saint-Malo
COMMENTAIRE DE LA PHOTO : Le Christ Cosmique : « Transformateur » d’énergies, capable de capter, réguler et convertir l’entropie bouillonnante terrestres et cosmiques qui nous constitue ; ce qui la rend compatible avec les puissances spirituelles.

L’un des éléments de la problématique, présent dans ce chapitre, peut être un obstacle majeur pour renouveler la compréhension des Ecritures : COMMENT DONNER AU CROYANT LE GOUT DE PASSER D’ UNE LECTURE AU PIED DE LA LETTRE, FOSSILISEE, TOUT EN L’UTILISANT COMME UN TREMPLIN FIABLE, POUR PASSER A UNE LECTURE MODERNE, INEDITE CAR SANS CESSE AEREE PAR LE VENT DE VIE DE L’ESPRIT ?
Lundi 6 Avril 2015 20:17

Chapitre 3 : "Ecrits du temps de la guerre" (GRASSET)


Renée JOUBERT / COMMUNION  AVEC  DIEU
A : le monde des âmes
Question : qu’est-ce qu’être en communion ?
-être en communion avec quelqu’un c’est être uni, en communication avec lui.
-être en communion avec DIEU ajoute une dimension spirituelle au rapprochement.
‘’ Celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit ’’ (Paul, lettre aux corinthiens)
Lundi 6 Avril 2015 16:29