Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin


Recherche






Galerie

Chapitre extrait du livre "Ecrits du Temps de la Guerre" proposé à notre réflexion pour notre réunion du 25/11/2016


Henri Guyot / FORMA CHRISTI
Décidément j'aurai eu beaucoup de difficultés avec la lecture des écrits du Temps de Guerre de Teilhard de Chardin. Tranquillement, avec moi, voulez-vous m'aider à essayer de comprendre pourquoi ?
Mardi 29 Novembre 2016 10:07

Chapitre extrait du livre "ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE"
en légende : photo de la NASA pouvant être traduite par "le nombril du monde"


photo de la NASA
photo de la NASA
Dans ce chapitre, Teilhard reformule le célèbre pari de Blaise Pascal : “ Dieu est ou il n’est pas. Mais de quel côté pencherons-nous ? La raison n’y peut rien déterminer; il y a un chaos infini qui nous sépare. Il se joue un jeu, à l’extrémité de cette distance infinie (…) Estimons ces deux cas : si vous gagnez, vous gagnez tout; si vous perdez, vous ne perdez rien. Gagez donc qu’il est, sans hésiter ”. »

Lutte contre le désespoir ?Fort probablement (mais pas QUE) si l’on réalise le contexte, réellement désespérant, du front de la guerre de 14-18 d'où Teilhard opte pour le choix de "gagner", voyant plus loin que le carnage infernal du champ de bataille. Il voulut délibérément être simple brancardier, lui qui avait un rang d’officier, pensant « ne pas revenir » de toute façon.
On pourrait tout aussi bien dire que Teilhard "s'accroche à la vie", aux extrémités oniriques de la vie, jusqu'au bout de ses forces.
Alors, il sort de la binarité oui/non du pari de Blaise Pascal en proposant un 3ème terme, celui du pouvoir extra-ordinaire de la foi et de l’intention, lesquelles passent via le concept « Christ, » ("concept" pouvant être accessible à certains non-chrétiens) par une complexification heureuse de l'évolution du monde créé. Rappelons que pour Teilhard le 3ème terme indispensable pour sortir du binaire coincé entre deux infinis (l'infiniment grand et l'infiniment petit) est d'en proposer un 3ème, celui de l'infiniment complexe, résultante de la prise de conscience croissante portée par un vecteur essentiel, la fine pointe d'un "fer de lance" = l'Homme ! co-créateur et co-équipier du Christ.
Dimanche 27 Novembre 2016 15:53

Chapitre extrait du livre "ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE"


je suis la porte (Jean X-9)
je suis la porte (Jean X-9)
« Sous cette forme naturelle prise par son Etre Surnaturel pour s’insérer dans notre Univers, le Christ éveille et sollicite ce qu’on est convenu d’appeler les exigences naturelles du cœur humain. Tenant la place du Centre des Choses visibles. Il fait se lever vers Lui, sans être encore reconnu, le regard de tous ceux qui puisent leur goût de vivre dans l’attente et la préparation d’une ère de lumière et de paix » (p. 340,341)
Vendredi 18 Novembre 2016 23:21

Chapitre extrait du livre "ECRITS DU TEMPS DE LA GUERRE"
à l'étude pour réunion du 25/11/16 0 bRIGNAIS


Marcel COMBY / FORMA CHRISTI
Notion d’information
Celle-ci apparait dans le texte de Teilhard à la page 339 puis à la page 350
La physique a longtemps considéré que l'univers était constitué de matière et d'énergie en équilibre, respectant un principe universel de conservation. La relativité, en associant de façon cohérente la dimension du temps avec les dimensions spatiales, a également établi une équivalence troublante entre matière et énergie. E = m c2
 
Lundi 7 Novembre 2016 18:26

Extrait du livre "Ecrits du temps de la guerre"


Christiane    LATRAICHE / Le prêtre
Pour le pape , le prêtre est avant tout le messager de Dieu parmi les hommes .
Dieu est vivant insiste le pape, il a besoin d’hommes qui vivent pour lui et qui le portent aux autres .
Le prêtre est un homme appelé , choisi par le Christ pour le service de l’église.

Teilhard est toujours en recherche car la vérité personne ne la détient . « Cette vérité ne se conserve que par une acquisition perpétuelle . »
 
Dimanche 6 Novembre 2016 06:34

Marcel PRADINES / LA FOI QUI OPERE
Dans les «Écrits du temps de guerre ,Teilhard ouvre un chapitre, intitulé «La Foi qui opère «Il part d'un constat / La peur de l'avenir

Cette peur de l'avenir , à mon avis, est constituée de deux éléments.

 
Samedi 5 Novembre 2016 09:19