Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin


Recherche






chapitre extrait du PHENOMENE HUMAIN / Demeter


Christiane Latraiche / L'importance de la transmission
La transmission fait partie intégrante de l’évolution, aussi bien chez les humains que chez les animaux ,pour ces derniers nous parlerons plus de transmission que d’évolution.
Il n’ a jamais été aussi important de transmettre, ce qui est le travail de tout un chacun . La tendance de la société actuelle est de mettre de côté les anciens ,les rapports familiaux changent ainsi que la relation famille/école ,l’individualisme triomphe . Aller de l’avant est important sans faire abstraction des repères anciens mais, au contraire, de s’en servir comme d’un tremplin .
Dimanche 25 Février 2018 14:56

« le phénomène humain », collection sagesses, p. 95-135


Catherine GODINOT / L'EXPANSION DE LA VIE
Commentaire par Catherine Godinot

       La Vie est apparue une seule fois sur notre terre dans un océan primitif. Les fossiles les plus anciens connus sur terre, des protoplasmes, ressemblent aux bactéries que nous connaissons aujourd’hui et datent d’environ 3,5 à plus de 4 milliards d’années.  Une soupe primitive contenant des composés organiques simples se sont ensuite combinés pour former des composés plus complexes, ce qui a finalement conduit à la vie. Pour que la Vie ait pu ainsi apparaître, c’est sans doute parce que la terre se trouvait à ce moment-là dans une situation privilégiée qui favorisait l’édification des premiers organismes vivants connus, des protoplasmes.. Cette situation a très peu de chances de se renouveler, sauf, peut-être artificiellement (p.93) . En effet, à partir d’eau, de méthane, d’ammoniac et d’hydrogène, Miller-Urey et ses collègues [Shapiro, R, Origins: a skeptic’s guide to the creation of Life on Earth. Bantam books 1987(o671-45939-2) p. 110] ont en effet observé la formation d’acides aminés, de sucres, des lipides, de composants des acides nucléiques mais pas d’ADN ou d’ARN entier. En 2009, L’équipe de Sutherland réussit à synthétiser des nucléotides dans les conditions plausibles d’une atmosphère prébiotique. [Matthew et al., Synthesis of activated pyrimidine ribonucleotides in prebiotically plausible conditions; Nature 2009, 459:239-242]. A partir de ces éléments, des gènes et des protéines essentiels pour le fonctionnement de la vie se sont formés et la vie a évolué pour donner naissance à des espèces de plus en plus perfectionnées. Les gènes essentiels au fonctionnement de la Vie se retrouvent très similaires dans ces différentes espèces.
 
Mercredi 21 Février 2018 09:16